L'arrêté préfectoral et ses conséquences sur la campagne électorale


Ce week-end, le Préfet de l’Oise a annoncé des mesures pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Cet arrêté prévoit l’interdiction des rassemblements.

 

La gendarmerie a donné des précisions sur l’application de cette interdiction, et nous en tirons les conclusions suivantes pour notre campagne électorale :

 

Nos réunions publiques prévues les 7 et 13 mars sont annulées

Nos réunions de proximité prévues (liste ci-dessous) sont annulées :

  • le 5 mars rue de Marly
  • le 6 mars au Café du Grand Cerf
  • le 7 mars place de l’abbé Clin
  • le 7 mars à Montgrésin, place des Fêtes
  • le 8 mars rue d’Hérivaux
  • le 10 mars rue des Jonquilles
  • le 11 mars à la gare d’Orry-Coye
  • le 12 mars place de la Libération
  • le 12 mars rue des Acacias
  • le 13 mars rue de Sylvie

Restent autorisées les distributions de tracts dans les boîtes aux lettres et en des points fixes si elles ne rassemblent pas de trop nombreuses personnes.

 

La campagne va donc être largement déplacée sur internet, via notre site www.laviedorry.fr et notre page Facebook La Vie d’Orry. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Charmilles (mardi, 03 mars 2020 09:59)

    Pourvu que les élections ne soient pas reportées.
    J'ai hâte de voter.

  • #2

    Tonton (mardi, 03 mars 2020 12:20)

    Encore une fois merci pour ces informations claires et détaillées, avec vous au moins on sait où on va.

    Histoire de se bidonner un petit coup, sur le site de la liste sécessionnaire, les Orrygeois sont toujours invités à cette heure à venir nombreux à toutes leurs réunions publiques, dont celle du samedi 29 février qui a pourtant été annulée !
    Alors ça augure bien, question communication, efficacité et réactivité ...

  • #3

    Marie (mercredi, 04 mars 2020 08:43)

    Merci LVDO qui continue à nous informer comme depuis 6 ans.
    Vous allez gagner il le faut sinon nous sommes fichus.

  • #4

    sv (jeudi, 05 mars 2020 17:45)

    L'épidémie de corona virus aura au moins servi à inventer le concept de "rassemblement collectif".
    Les rassemblements individuels semblent donc toujours autorisés...