Première pierre des 48 logements sociaux

Jeudi 13 février dernier a eu lieu, rue du Vieux Chemin de Coye, la pose de la première pierre de la construction des 48 logements sociaux, entreprise par Oise Habitat.

 

Cette opération a été décidée et promue par l’équipe municipale, en collaboration avec l’EPFLO (Etablissement Public Foncier de l’Oise), qui a choisi de transformer ces anciens logements étudiants en logements sociaux de petite taille (essentiellement des T2 et des T3).

 

A l'occasion de cet événement, La Vie d'Orry rappelle les interrogations qu'elle avait soulevées et qui sont restées sans réponse : quid de l'évacuation des eaux usées, de l'augmentation de la circulation, de la largeur des voiries ?

 

Cette pose de la première pierre s’est tenue en présence de nombreux partenaires : élus orrygeois, le bailleur Oise Habitat, le constructeur Bouygues, la représentante du sous-préfet, le sénateur Jérôme Bascher, le député Eric Woerth, le président de la communauté de communes François Deshayes…

 

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    Tonton (mardi, 18 février 2020 19:22)

    Encore une drôle de bombinette pour les prochains ... C'était un vrai concours, quand même, cette mandature ...
    Et puis que du beau linge sur la photo, on reconnait les gens qu'on voit quasiment tout le temps. Mais c'est qui, le gars avec des lunettes de soleil ?

  • #2

    Charmilles (mardi, 18 février 2020 21:01)

    On dirait une cérémonie d'enterrement.

    Lorsque les logements seront occupés, il ne tardera pas à y avoir des problèmes avec la circulation et autres...

    Les Orrygeois seront-ils prioritaires ? j'ai vraiment des doutes.

  • #3

    Sandrine (mercredi, 19 février 2020 09:49)

    Le monsieur avec ses lunettes de soleil ( le SEUL avec sa polaire ?) alors c'est Fantomas alias notre maire pendant 6 ans...une éternité et des dégâts éternels

  • #4

    auguste nicole (mercredi, 19 février 2020 10:19)

    bah,,oui,,, Sandrine!!

  • #5

    Delangue Brigitte (mercredi, 19 février 2020 11:54)

    Méfiez vous avec les logements sociaux, on a accepté à la Chapelle d'en bâtir ( route de Plailly ) et finalement ils sont été attribués à des creillois, 5 à des capellois alors qu'on devait en avoir la moitié. l'autre tranche étaient à la vente et vendus beaucoup trop chers pour des jeunes couples capellois = achetés par des investisseurs et loués à prix forts

  • #6

    Tonton (mercredi, 19 février 2020 14:30)

    Le sac à mains bien protégé aussi, de peur sans doute qu'on lui vole des promesses électorales passées ... Elle sont encore dedans, jamais sorties !
    Forcément, maintenant, des collectors ...

  • #7

    Charmilles (mercredi, 19 février 2020 19:00)

    Le commentaire de Brigitte me conforte dans ma pensée.
    Contrairement à ce qui a pu se laisser entendre, le critère de priorité aux Orrygeois serait discriminatoire.

  • #8

    Charles Nicolle (jeudi, 20 février 2020 10:52)

    A moins de 500 m d'une église et à quelques mètres du "siège de la Maison du Parc Naturel Régional Oise Pays de France, lui confère une situation en zone Architecte des Bâtiments de France et Parc Naturel Régional" selon leur brochure "1ère pierre.pdf" une menuiserie en PVC "le PVC gris anthracite pour les fenêtres et volets battants." un PLU adapté surement à Oise Habitat.

  • #9

    Sandrine (jeudi, 20 février 2020 17:27)

    Pour info Mr Patrice Marchand maire de Gouvieux et président du PNR est aussi président de EFPLO ( ceux qui ont acheté le terrain)...