La municipalité s'en prend à Orry Enfance

 

Dans le dernier magazine municipal « L’Orrygeois », la municipalité a remis en question le fonctionnement et le financement d’Orry Enfance, la précieuse association qui organise et gère l’accueil des jeunes enfants et le périscolaire à Orry-La-Ville depuis plus de 25 ans.

Ci-dessous l'article publié.


 

Le conseil d’administration de l’association a tenu à faire une mise au point, en adressant à tous les parents utilisateurs d’Orry Enfance le courrier suivant, qu’il nous a paru important de relayer :

Télécharger
Mise au point d'Orry Enfance.pdf
Document Adobe Acrobat 156.4 KB

La Vie d’Orry apporte son soutien plein et entier à Orry Enfance, son conseil d’administration, son personnel, et tous les parents utilisateurs. Le rôle d’une municipalité devrait être de soutenir cette structure, et le service public qu’elle permet d’assurer. Nous trouvons tout à fait déplorable que ce ne soit pas le cas.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Laurence (samedi, 21 décembre 2019 11:04)

    Minables jusqu'au bout...
    Vivement mars 2020 et la fin de cette mandature déplorable.

  • #2

    Delangue Brigitte (samedi, 21 décembre 2019 12:04)

    Bonjour,
    je suis capelloise mais j'ai habité Orry de 1987 à 1997 et j'ai fait partie des parents qui ont manifesté pour obtenir une cantine pour les petits, une garderie et j'ai vu naître Orry Enfance. Je trouve scandaleux que la ville d'Orry loue ses locaux à cette association qui pour le moins devrait être reconnue d'utilité publique. Bon courage à tous, et bonnes fêtes de fin d'année.

  • #3

    Charmilles (samedi, 21 décembre 2019 14:03)

    J'apporte également mon soutien plein et entier à Orry Enfance.

    Au moins l'argent est employé utilement contrairement à l'installation de feux rouge, peinture à stationnement et autres dispositifs qui emmerde tout le monde. Et le projet culturel...

    On n'est pas dupe, l'attaque est ciblée. Si on fait le lien entre certains candidats de La Vie d'Orry et Orry Enfance, on a compris.