Ce qu'il faut retenir du conseil municipal du 6 décembre

Il n'y avait pas eu de conseil municipal depuis le mois d'août dernier.

 

Voici les principaux points abordés lors de la séance du 6 décembre.

 

Rapports d’activité de 2 de nos syndicats et de la communauté de communes

 

o SIECCAO (syndicat de production et distribution de l'eau potable pour Orry) : il y a 36% de pertes en eaux dans nos circuits de distribution Orrygeois, ce qui est considérable et devra entraîner des travaux d’analyses et de restaurations dès 2020

o SICTEUB (syndicat des eaux usées) : les travaux sur Montgrésin sont en cours avec quelques aléas sur le bas de la route Manon

o CCAC : la crèche imaginée à la gare d’Orry-Coye ne se fera pas suite au refus de l'Architecte des Bâtiments de France

 

Convention ANTAI (horodateurs gare Orry/Coye) : la trésorerie de Senlis fait transférer la gestion de ceux- ci, dont les amendes du domaine intercommunal (les parkings collectifs du SICGPOV) à Orry-la-Ville : conséquence : 30 000€ de revenus supplémentaires.

 

Implantation d’une antenne Orange de 24 mètres sur le terrain des Pâturages : le projet est soumis par Monsieur le maire, mais les votes « pour » sont minoritaires et le projet ne se fera pas.

 

Commentaire : Heureusement que notre maire a été mis en minorité sur ce sujet. Une antenne de 24 mètres de haut aurait bien détonné au milieu de cet espace vert !

 

• Est votée par la majorité l’autorisation de mandater sur 2020 des dépenses d’investissement imprévues au budget 2019 jusqu’au prochain budget d’Avril à hauteur de 1.5M€ (25% du budget 2019), ceci au delà des restes à réaliser qui seront fixés en Janvier

 

• Modifications du budget 2019 : suite à des corrections demandées par le trésor public (dépenses et recettes) , à des augmentations de coût du pôle culturel, celui-ci est amendé de 100 000€ de dépenses supplémentaires, en prélèvement sur le poste « dépenses imprévues »

 

Tarifs d’enlèvement des déchets déposés de façon illégale : tarifs débattus et en final, fonction du volume, en nette augmentation pour être dissuasifs.

Les auteurs de la décharge illégale entre La Chapelle et Pontarmé sont mis en examen (réseau coordonné avec la région parisienne, travail au noir, etc.). Pour l’évacuation de la décharge, tout reste à décider : qui, combien, quand…. Si « le site restait dit orphelin » ce pourrait être l’ADEM (Agence de l'Environnement de la Maîtrise de l'Energie)

 

Convention pour le transport du matin, en car, des enfants en primaire de Montgrésin : régularisation par une convention de 2 ans.

 

Le projet de vente d’une parcelle communale de 250m2 rue des Hêtres, soumis par le Maire, est rejeté par une majorité du conseil.

 

Commentaire : là encore, on peut se féliciter que la proposition du maire ait été rejetée par une majorité de conseillers. Il nous semble en effet souhaitable que les parcelles d'espaces verts au sein de nos rues restent propriété communale.

 

• Le trésor public demande l’intégration dans le 35.2km existants, des 1.5km de voies reprises dans le domaine public, entraînant une augmentation  de recette fiscale des dotations de solidarité rurale  de 4.3% (environ 2 000€)

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Charmilles (jeudi, 12 décembre 2019 11:59)

    Quorum atteint ! Votes assumés !
    Et bien, cela montre la nécessité d'être investit dans un mandat. Deux projets contraires à nos aspirations sont donc rejetés. On ne peut que s'en féliciter et remercier les élus qui ont voté contre.

    Ainsi, on peut se réjouir qu'il n'y aura pas d'antenne aux Pâturages. Alors que cet aire est destiné à la nature et la sensibilisation écologique, il aurait été aberrant d'installer une antenne !

    La parcelle de 250m² ! Ces petits espaces naturels accessible à tous font le charme des ballades à travers le village. Ce serait un véritable gâchis de ne pas les préserver.

    Il est inquiétant de voir le montant des dépenses imprévues pour le pole culturel. Un bilan et des explications serait les bienvenus.

    Concernant le SIECCAO, des fuites d'eau ont été signalés par des habitants. Pourquoi faut-il attendre aussi longtemps pour avoir une intervention ? Cela représente quelques mètres cube perdus. C'est pas sérieux ! d'autant plus en période d'alerte sur le niveau des nappes phréatiques et des restrictions d'eau.

    Pour l'évacuation de la décharge, si le site est déclaré "orphelin" et que l'ADEM prend en charge le nettoyage, quel sera l'avenir du site ?

    J'ai bien aimé le clip de campagne, il est bien réalisé.