La communication en période pré-électorale

Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars prochain. Nous sommes donc officiellement entrés dans une période électorale, laquelle débute le premier jour du sixième mois précédant le scrutin.

 

Durant cette période électorale, le maire et les conseillers sortants, en particulier, sont tenus de respecter les dispositions légales en la matière, notamment en terme de communication (canaux habituels), ou d'organisation d’événements. Pour éviter toute dérive, la communication municipale pré-électorale est en effet particulièrement encadrée.

 

Ceux qui le souhaitent peuvent se référer par exemple à la récente publication de la direction de l'information légale et administrative du secrétariat général du gouvernement, en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/municipales-2020/municipales-2020-quelle-communication-periode-pre-electorale.html

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Davy (vendredi, 20 septembre 2019 08:46)

    Pouvez vous alors m'expliquer pourquoi justement cette année la municipalité organise une fête communale tandis que durant les cinq années de son mandat elle n'a pas été très "dynamique" pour aider les associations qui voulaient animer le village ? Rappelons qu'il y avait auparavant à Orry un festival de théâtre amateur, un festival de musique et d'autres animations qui ont été peu favorisées.

  • #2

    Lapinou (dimanche, 22 septembre 2019 18:12)

    Organiser une nouvelle fête communale (ou une "kermesse party" si l'on en croit l'affiche placardée ce week-end dans les commerces) en début de période électorale, avec les deniers publics, semble être une énorme "boulette" ...
    ...à moins que les "Gentils Organisateurs" n'entendent pas se représenter ?

  • #3

    lucien (dimanche, 29 septembre 2019 13:10)

    A moins de connaitre les textes aussi , tout est possible