Ce qu'il faut retenir du dernier conseil municipal

Le Conseil municipal, initialement prévu le jeudi 24 janvier, n’avait pas pu se tenir en raison du nombre trop faible de participants (10 pour un quorum à 12 élus présents). Pour ce report, un nombre minimum n’est pas prévu. Et heureusement, puisque cette fois-ci, les élus étaient encore moins nombreux, au nombre de 9 !

 

 

- Passation du marché VRD pour le projet culturel :

 

Le marché VRD pour le projet culturel va être attribué ; ainsi les travaux d’aménagement vont pouvoir commencer avec un retard certain (dû au manque d’entreprises en mesure de répondre à ce type de marché actuellement)

 

Commentaire :

A l’occasion des explications données par M. le maire nous avons appris que ce dernier marché attribué pour le projet culturel faisait monter le coût du projet global à 2,4 millions d’Euros.

Rappelons qu’il ne s’agit là que de la phase 1 du projet présenté durant la campagne au cours de laquelle il était bien annoncé qu’il était nécessaire de faire la phase 2 afin de répondre aux besoins exprimés par les associations ; en effet la phase 1 ne permettra toujours pas d’améliorer le fonctionnement de certaines associations (peinture, mosaïque, etc) voire le complexifiera (informatique) car le nombre de salle disponibles ne sera pas vraiment augmenté.

 

 

En fin de conseil, M. le Maire a tenté d’expliquer les raisons de la préemption proposée à la SAFER par la commune sur des terres agricoles autour de la champignonnière.

Les explications données semblaient plutôt faire apparaître une motivation de représailles vis-à-vis de l’exploitant (pas de demandes faites pour des travaux, implantation de poteaux sans information de la mairie, etc) ; en effet il s’agit pour la municipalité de faire exploiter ces terrains par un maraîcher (mais un autre !)

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    auguste nicole (dimanche, 03 février 2019 13:40)

    ça devient insupportable!!!comme bien d'autres choses dans notre pays!!!!le boycotte reste notre seule arme!! quelle tristesse,,,,,

  • #2

    Yves Mineraud (dimanche, 03 février 2019 17:39)

    Bonsoir,

    c'est un véritable tour de force, quand même, de faire déplacer ceux qui font l'effort d'êtres présents pour RIEN. Comment peut-on manquer de la plus élémentaire des courtoisies en les dérangeant alors que plus de la moitiés des élus vont manquer ?

    Soit "on" n'est au courant de rien, et "on" est un incompétent.
    Soit "on" le sait très bien, mais "on" prend les autres pour des imbéciles.

    En tout cas, plutôt que de se ridiculiser (mais ça ne tue pas ...) une fois encore, il serait plus efficace et poli de faire l'effort de réfléchir un peu avant, et de ne faire la réunion que si le quorum est acquis.
    Mais bon, c'est comme le reste, tout est fait en dépit du bon sens.

    Et, en définitive, c'est une insulte de plus faîte aux Orrygeois.

    Yves

  • #3

    Charmilles (mardi, 05 février 2019 17:14)

    Une fois de plus, une partie de l'équipe municipale n'a pas assumé sont mandat !

    Concernant l'exploitant de la champignonnière, dès l'instant qu'il a régularisé sa situation, je ne vois pas pourquoi s'acharner contre lui. S'il a commis des erreurs, tout le monde peut en faire. Les démarches administratives sont parfois trop complexes. Ça ne doit pas devenir une affaire personnelle pour l'entraver dans son activité. De plus, s'il ne s'était pas porté acquéreur, est-ce que le droit de préemption aurait été mis en oeuvre ?