Retour sur les voeux du maire

L'an dernier, les vœux du maire avaient été un bide total, avec une quinzaine de participants en tout et pour tout. Alors cette année, pour ne pas revivre cette mésaventure, le maire a distribué des invitations tous azimuts. 

 

Devant environ 80 personnes, et devant quelques maires des communes voisines, ainsi que nos député, sénateur, représentants du département et de la région, il s'est lancé dans un long discours.

 

Moments choisis :

 

Le maire a vanté un niveau d'investissement très élevé, "l'argent n'est pas là pour qu'on le regarde, il faut dépenser l'argent collecté", comme si une bonne politique se mesurait aux millions dépensés. Une suggestion : réduisez les dépenses et taxez moins !

 

"À ceux qui me disent que je dois communiquer, je réponds que je ne peux pas à la fois être derrière un micro et faire toutes les tâches du quotidien", comme si l'information à la population était un exercice superflu dont on pouvait se passer. 

 

Sur les nombreuses constructions en cours : "On a de la place dans les écoles, on peut donc se permettre de construire. Et si on ne fait pas venir de nouveaux habitants, c'est la mort de notre village," comme si Orry était une commune victime de désertification rurale, qui n'attire personne, et dont les classes des écoles doivent absolument être remplies.

 

En somme, un discours dont la rhétorique sert d'alibi aux agissements du maire, mais qui ne correspond pas aux besoins et à la réalité de notre village.

 

Ajoutez à ça des erreurs grossières, des contre-vérités, un manque d'empathie pour tous les acteurs du village et une forte dose d'autosatisfaction, et vous avez tous les ingrédients pour des vœux qui sonnent faux.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Vincent (lundi, 21 janvier 2019 20:15)

    Préparons nous !

  • #2

    Yves Mineraud (mardi, 22 janvier 2019 06:08)

    Bonjour,

    c'est une constante, l'autojustification, depuis bientôt 5 ans.
    Même lui n'arrive pas à se convaincre ...

    Ceci dit, pour la communication, il devrait choisir : rester derrière un micro et ne surtout plus s'occuper de toutes les tâches du quotidien.
    On y gagnerait tous.

    Yves

  • #3

    sv (mardi, 22 janvier 2019 10:34)

    "Il faut dépenser l'argent collecté."
    Il a vraiment dit ça?
    C'est donc uniquement pour écouler un trop plein d'argent qu'il nous pourrit notre cadre de vie depuis bientôt cinq ans?
    Et ça serait uniquement pour remplir les classes de l'école maternelle trop grande qu'il fait maintenant construire des immeubles?
    Est-ce qu'on a vraiment mérité ça?

  • #4

    hc (mardi, 22 janvier 2019 12:12)

    j espère qu il restera un peu d argent dans les caisses de la commune
    je propose de batir un immeuble de 20 a 30 étages car moins de surface au sol
    nous pourrons ainsi empiler de nouveau Orrygeois et partager ensemble la joie de vivre empiles dans ce nouveau Orry les sarcelles

  • #5

    Clochette (mardi, 22 janvier 2019 21:40)

    Et aussi :
    "Au-delà de Monsieur le Maire, ce sont tous les responsables politiques locaux qui se sont joints au premier magistrat de la commune"

    Shérif fais moi peur !