Quand circuler à Orry devient dangereux

Les récentes modifications de voirie, de feux tricolores, d'emplacements et de règles de stationnement ont rendu difficile et dangereuse la circulation à Orry.

 

Voici 4 exemples :

 

  • rue de la chapelle à hauteur du feu tricolore : le rétrécissement de la chaussée et le déplacement du feu tricolore causent très régulièrement des bouchons le matin et le soir. Certains automobilistes, excédés de tant d'attente, font demi-tour (voir photo ci-dessus).
  • rue d'Hérivaux : les nouveaux marquages d'emplacements de stationnement au sol rendent très difficile le croisement de deux véhicules, mais aussi le passage d'un véhicule dès lors qu'il s'agit d'un gabarit particulier
  • route Manon : l'état de la chaussée, pleine de trous, est catastrophique. Un Montgrésinois se rendant à la gare a vu le pneu de son véhicule exploser dans l'un de ces trous.
  • rue des Fraisiers : les véhicules ne pouvant plus stationner à cheval sur le trottoir sont désormais entièrement sur la route, rétrécissant ainsi la voie de circulation, déjà étroite. Le passage dans cette rue devient donc un exercice périlleux.

Écrire commentaire

Commentaires: 11
  • #1

    sv (vendredi, 07 décembre 2018 01:34)

    Avec près de deux cents logements supplémentaires à Orry et autant de voitures, ça va être de mieux en mieux...
    Il faudra élargir les voies, en créer de nouvelles, construire des parkings, etc.
    Ceux qui pensaient continuer à habiter dans un village vont vite déchanter...
    Il aura suffi d'une mandature pour défigurer définitivement notre cadre de vie.
    Merci encore monsieur le maire.

  • #2

    Yannick (vendredi, 07 décembre 2018 07:06)

    C est vrai que là ça ne va pas. Prendre des mesures de sécurité je suis de accord mais il y a plus de problèmes de circulation maintenant qu avant. Le stationnement en damier est a revoir. Finalement à cause de la circulation Orry a perdu de son actractivite. Et avec 200 logement en plus cela va être compliqué...

  • #3

    auguste nicole (vendredi, 07 décembre 2018 08:51)

    comment peut-on laisser faire des choses pareilles,,,,la gendarmerie,,là? n'a pas son mot à dire,,,et ça ne va pas s'arranger!!!!

  • #4

    Inconnu (vendredi, 07 décembre 2018 09:53)

    Mon beau petit village ....:(

  • #5

    chab (vendredi, 07 décembre 2018)

    Prenons des gilets jaunes

  • #6

    Yves Mineraud (vendredi, 07 décembre 2018 16:54)

    Bonsoir,

    cette règle de ne plus voir stationner un seul véhicule à cheval sur un trottoir va t'elle pouvoir s'appliquer également rue du Vieux Chemin de Coye ?
    Non. Là, on est face aux paradoxes de l'équipe municipale majoritaire : accroitre la circulation et les contraintes idiotes, quand celles-ci sont en plus impossibles à appliquer partout. Ainsi, un véhicule garé rue du Vieux Chemin de Coye ne peut l'être qu'à cheval sur le trottoir, car un stationnement sur la route rendrait totalement impraticable cette rue (sur laquelle on va rajouter dans les prochains mois et allègrement plusieurs dizaines de logements).
    Absence d'esprit logique, incompétence.
    Dans le même temps rien n'est fait pour améliorer la sécurité en sortie du village vers la gare (n'oubliez pas vos prières quand vous arrivez depuis la rue du Muguet). Quant aux cheminements piétons sur le parking du SICGPOV (qui est son président déjà ?), c'est juste scandaleusement dangereux avec la météo et la lumière actuelles. Et je l'ai écrit deux fois au Maire, mais bien entendu je n'ai jamais obtenu de réponse ...

    Yves

  • #7

    Jean-Claude (samedi, 08 décembre 2018 10:38)

    Franchement, bravo pour votre article.
    Clair, documenté, des exemples avec edes photos parlantes.
    Vous avez juste oublié une chose : merci monsieur le maire ! (ironique bien sur!)

  • #8

    Charmilles (mardi, 11 décembre 2018 13:25)

    Les concentrations de logement vont forcement créer des problèmes de circulation lorsque les nouveaux propriétaires vont emménager.
    Ça aussi on pourra dire : "c'était une connerie"

    Route de Manon, ça aurait pu être grave pour un deux roues. La jante est foutue, c'est un coup à faire une sortie de route. Il serait urgent d'engager des travaux de réparation.

  • #9

    Michelle (mercredi, 12 décembre 2018 17:31)

    Non seulement des problèmes graves de circulation et de stationnement, sans évoquer les problèmes de santé, deux médecins bientôt en retraite, la pharmacie qu il faudra agrandir, deux dentistes déjà bien occupés... il faudra sans doute aussi élargir les horaires de la poste. Quelle inconscience !! Doit on rester les bras croisés ? Ne peut on stopper le massacre de notre petit village ? Il ne fait plus bon vivre à Orry la ville.

  • #10

    hc (jeudi, 13 décembre 2018 12:29)

    allons allons faisons cofinancé a notre municipalité non mais
    ils nous dictent la meilleures voie….
    merci Mr. le maire encore svp

  • #11

    hc (jeudi, 13 décembre 2018 12:33)

    mr le maire a t il une place devant chez lui j en serais heureux de me garer la en reconnaissance de sa bon té..
    merci encore et vive orry sarcelle