Cérémonie du centenaire

A l'occasion du centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, de nombreuses commémorations ont eu lieu partout en France et dans le monde.

À Orry, cette cérémonie a été suivie par de nombreux Orrygeois. D'abord, l'église était pleine pour la messe de 9h30 en présence des officiels. Ensuite, devant le monument aux morts situé place de l'abbé Clin, Monsieur le Président de l'Union Nationale des Combattants - section d'Orry-la-Ville, Jean-Pierre Menou a prononcé un discours retraçant les grandes lignes de la Grande Guerre et appelant chacun au souvenir respectueux des combattants et victimes du conflit.

Monsieur le Maire a lu le discours écrit pour l'occasion par le Président de la République.

Puis des gerbes ont été déposées au pied du Monument aux Morts, une minute de silence a été observée, et une Marseillaise très suivie a été entonnée.

 

A 11 heures, comme dans toutes les églises de France, les cloches ont sonné pendant 11 minutes.

 

Les Orrygeois présents ont pu se retrouver dans la salle des mariages pour y boire le verre de l'amitié, et y admirer quelques archives de la guerre exposées pour l'occasion.

 

On peut regretter qu'à l'occasion de cet anniversaire exceptionnel, la municipalité n'ait fait que le service minimum. Alors que nos voisins ont souhaité marquer le coup à travers différentes manifestations (expositions, mise à disposition d'archives, conférences, etc.), Orry ne s'est pas investi plus que pour n'importe quelle cérémonie et on peut regretter cette occasion manquée.

 

Il est à noter, par ailleurs, que le Cinédori a diffusé le superbe film "Un long dimanche de fiançailles", qui reflète bien la vie dans les tranchées et la réalité de la guerre. Avant le film, le Cinédori a organisé l'exposition d'objets de collection de la 1ère guerre mondiale par Alexandre Sauvageot, connaisseur et spécialiste, qui a une nouvelle fois parlé de son sujet avec passion. Bravo pour cette très belle initiative du Cinédori !

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Brice (mardi, 13 novembre 2018 12:01)

    Bonjour,

    Une cérémonie du souvenir gâchée par les paroles extrêmement maladroites de notre maire :
    - Remarquant qu'"il n'y avait plus de guerre depuis la fin de la seconde guerre mondiale" : dans quel monde vit-il ?
    - Se déclarant "obligé par la loi" de citer les 3 militaires français Morts pour la France en 2018 : quelle compassion pour les familles ! et quelle reconnaissance pour leur sacrifice !

  • #2

    Lila (jeudi, 15 novembre 2018 09:08)

    Clairement ce genre de cérémonie l'ennui ( pour rester poli ) au plus haut point....
    On se demande encore ce qui l'a motivé a être maire...Le pouvoir, la reconnaissance, le statut, l'argent ? En tous cas ni sa compassion, ni sa communication, ni sa proximité avec les citoyens...

  • #3

    P. Schmitt (vendredi, 16 novembre 2018 23:49)

    Le maire a parlé de "paix en Europe depuis 73 ans" passant sous silence les 90 soldats français morts en ex-Yougoslavie et les 300 blessés ! Quelle honte ... je souhaite simplement leur rendre hommage !

  • #4

    auguste nicole (samedi, 17 novembre 2018 17:25)

    en effet Lila,,,il aurait mieux fait de rester chez lui,,,on se demande pour quelle raison il s'est présenté,à ce poste!!!!on aurait pu trouver mieux,,,mais pire,,,je ne sais pas,,,ou alors,il a été bien conseillé,par une certaine clique!!!!le temps passe,et nous rapproche,d'un autre choix,,,,enfin,espérons,,,mais que restera-t-il de notre beau village!!!on est pas en Corse,,,,quand ça ne leurs plait pas ,ça saute!!