Bilan de l'action municipale à Montgrésin

Pendant la campagne électorale, le maire promettait que Montgrésin ne serait plus le hameau oublié (voir tract EPOM n°7). Au-delà des promesses, voyons ce qui a été fait depuis l’arrivée de cette équipe municipale.

 

  • Vente du seul bâtiment public de Montgrésin

L’ancienne école, qui servait de bureau de vote et de relais lors des animations de Montgrésin, a été vendue. Désormais, les Montgrésinois sont obligés d’aller à Orry-bourg pour voter. L'ancienne école abritait un logement de fonction, et un couple avec deux enfants a du quitter Orry suite à la vente.

 

  • Raccordement aux réseaux

Le collecteur est en construction (merci au SICTEUB), mais les travaux ont pris beaucoup de retard. Rappelons que le raccordement sera obligatoire et aux frais de chaque riverain.

 

  • Parmi  toutes ces promesses, aucune n’a été tenue :

- Enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques

- Réfection de la place et des trottoirs

- Réfection de la route Manon

- Plan de circulation visant à diminuer la vitesse dans le hameau

- Amélioration des panneaux d’affichage

- Embellissement des entrées du hameau, et réfection du bâtiment public !

 

  • Il faut signaler deux petits points positifs, bien maigres au regard de ce qui avait été promis :

- L’enfouissement des bennes à verre sur la place de Montgrésin (payé par la Communauté de Communes)

- La réfection de la rue du Moulin (payée par le SICTEUB dans le cadre des travaux d'assainissement)

 

  • Un projet de 33 logements à Montgrésin

Après un permis refusé par l’Architecte des Bâtiments de France en septembre 2017, un nouveau permis de 33 logements autour du Restaurant de la Forêt a été déposé en mars 2018 et est en cours d’instruction. Voilà qui changera considérablement le visage de Montgrésin, en augmentant de 30% le nombre de logements dans le hameau, avec les nuisances que cela implique.

Précisons que ce projet est possible car le maire, dans le Plan Local d'Urbanisme, à autorisé les commerces de Montgrésin à se transformer en logements.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Delangue Brigitte (lundi, 02 juillet 2018 17:25)

    c'est pas inondable avec la Thève qui passe en contrebas ?

  • #2

    emma (mercredi, 04 juillet 2018 19:38)

    Vous auriez pu rajouter dans votre texte que rien n'empêche à l'autre hôtel restaurant de faire lui aussi à terme un projet de logements.

  • #3

    Charmilles (vendredi, 06 juillet 2018 13:18)

    Quel gâchis ! Il faut garder espoir en l'ABF.

    C'est quoi ces espèces d'oiseaux sur le croquis ? Des vautours ?
    Ce serait pas étonnant...