Retour sur la fête d'été de l'UPPE

Ce samedi 26 mai, s'est tenue dans la cour de l'école primaire la Fête d'été, organisée par l'association des parents d'élèves, l'UPPE. Cette fête, cette année sur le thème Prévention et premiers secours, a connu un vrai succès, avec la participation de près de 80 enfants. 

 

Différents ateliers étaient proposés pour mettre les enfants en situation, de manière ludique et pédagogique :  

  •  l'infirmerie où, vêtus de blouses et masques, les enfants ont pu apprendre à poser une compresse ou une perfusion, faire un pansement, prendre des constantes, etc., grâce à des infirmières professionnelles qui n'ont pas ménagé leurs efforts pour faire découvrir leur métier avec passion.
  • le parcours du sang, stand tenu par Les Savants Fous, avec explication des groupes sanguins, du fonctionnement du cœur, etc.
  • les dangers de la maison, stand composé de visuels géants sur lesquels les enfants devaient détecter les situations et objets dangereux.
  • les gestes de premier secours, stand tenu par la Protection Civile de Beauvais, avec mannequin au sol pour s'entraîner au massage cardiaque, l’appel des secours, voire le traitement des hémorragies.
  • les plantes qui soignent : initiation au soin par les plantes, proposée par Isabelle Hunault, avec des mini-ateliers autour des cinq sens
  • la pochette Premiers Soins, où les enfants se sont confectionné une petite trousse de secours. Ce stand a été rendu possible grâce à la pharmacie Delabre qui a fourni tout le contenu des mallettes. 

 Le point d'orgue de cet après-midi a été sans conteste l'arrivée du camion de pompiers, le déploiement et la mise en route de la lance à incendie, que les enfants enchantés ont pu manipuler les uns après les autres. 

 

Cet après-midi a été un grand moment convivial, ou enfants et parents se sont retrouvés sur les stands ou à la buvette tenue par les bénévoles de l'UPPE. 

Merci à l'UPPE et aux parents d'élèves pour ce moment qui a tout à la fois instruit, diverti et ravi les enfants...  

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0