Points à retenir du Conseil Municipal du 6 avril

• Intervention de Yannick Le Merdy, Groupe La Poste

 

Avant le vote des différentes décisions liées notamment au budget, M. Yannick Le Merdy, délégué aux collectivités territoriales du Groupe La Poste pour le département de l’Oise, est intervenu pour apporter des éléments de réponse aux nombreuses réactions suscitées par les modifications d’horaires de notre bureau de Poste.

Après avoir expliqué les différents métiers du Groupe La Poste (courrier/colis, réseau de bureaux de poste, banque, numérique, géoposte), il a exposé les difficultés économique du groupe La Poste dans le contexte actuel et ses contraintes.

Concernant Orry, la modification récente des horaires (fermeture d’un jour supplémentaire par semaine + ouverture plus tardive – jusqu’à 18h30 – le lundi, mercredi et vendredi) est en fait une expérimentation pour une durée de 6 mois.  A l’issue de cette période, sera décidée la poursuite ou non de cette répartition des horaires d’ouverture.

La présence d’un bureau de Poste est régie par un contrat de présence postale conclu entre l’Etat, la Poste et la commune. A Orry, il s’agit du 4ème contrat de présence postale, qui a été signé en 2017 pour une durée de 2 ans, et qui court donc jusqu’à 2019.

 

Commentaire : si ces explications sont intéressantes pour comprendre le fonctionnement de La Poste, elles ne sont pas pour autant rassurantes, loin de là. En effet, après 2019, rien ne dit que le contrat de présence postale sera reconduit, et que notre bureau de poste sera maintenu.

Nous continuons à dire qu’un franc volontarisme et une vraie combativité de la part de notre maire nous semblerait souhaitable pour maintenir notre Poste.

 

 

• Résultats financiers 2017 et budget 2018

 

Les résultats financiers ne dégagent rien de significatif sur l’exercice 2017. Un investissement lourd maintient la commune endettée, des crédit-relais sont souscrits « puisque les taux n’ont jamais été aussi bas, » et le gros projet à venir (projet culturel) ne va pas arranger les choses. Le taux d’imposition est maintenu. Rappelons qu’il avait été augmenté de 13% (dont 12% pour la part communale) en 2015, en violation flagrante des promesses de campagne du candidat H. Herry.

 

Commentaire : le gros chantier de cette année (construction du pole culturel) s’accompagnera d’un prêt de 1,8 millions justifié simplement par la faiblesse des taux d’intérêt !

 

 

• Subventions aux associations et au CCAS

 

Le budget global de subvention est maintenu, avec des ajustements.

 

Commentaire : les ajustements restent pour la plupart inexpliqués. On peut notamment regretter la baisse de la subvention de l’école de musique, difficilement justifiée, et qui n’est pas rassurante pour l’avenir de Music’Orry.

 

 

Demandes de subventions

 

Pour différents projets, la Commune d’Orry demande des subventions au Parc Naturel Régional, au Conseil Départemental

 

 

• Vente du Château d’eau de Montgrésin

 

Pour la somme de 7000 euros, le terrain assiette du château d’eau de Montgrésin (660m²)  sera vendu au voisin (estimation des Domaines à 6700 euros).

 

 

Eclairage public

 

Des travaux de rénovation et de mise aux normes seront réalisés sur l’éclairage public, notamment sur la route entre Orry et la gare d’Orry-Coye

 

 

Personnel communal

 

Le nombre d’agents techniques est passé de 10 à 6 (plusieurs départs et départ à la retraite). Nous n’avons plus de police municipale. Monsieur le Maire explique qu’il n’est pas prévu de fonctionner sans police municipale, mais 4 mois après le départ de notre policière, aucune solution ne semble se dessiner. « C’est compliqué » explique le maire.

 

Commentaire : ce qui est surtout compliqué, ce sont les relations qu’entretient le maire avec les employés communaux, dont plusieurs ont démissionné à cause de l’ambiance que fait régner le maire. Dans ces conditions, qu’il soit difficile de recruter, on le comprend…

 

Une crèche à la gare

 

Monsieur le Maire explique qu’une crèche va être construite en face de la gare, à la place du petit bois qui longe la route, entre les deux entrées de la gare. 

 

Commentaire : encore et toujours du béton, encore des destructions d’espaces verts, encore aucune concertation, et un pas de plus vers la transformation de notre village en banlieue… Triste !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    auguste nicole (mercredi, 11 avril 2018 09:09)

    Triste,,,,rien de bien, attrayant dans tout cela!!!!et tjs le mm constat,,,,sur cette municipalité,,,,,encore combien de mois???

  • #2

    Yves Mineraud (mercredi, 11 avril 2018 09:26)

    Bonjour,

    et ça continue, encore et encore ...
    Aucune concertation, aucune communication, juste du mépris à revendre.
    Alors qu'il le vende enfin, son mépris, et qu'il entre enfin de la monnaie dans les caisses de notre commune, ça nous changerait un peu de toutes ces approximations qui vont nous conduire au désastre.

    On attend également, un peu plus bas dans ce fil, le blogueur zélé qui va venir comme d'habitude à la rescousse pour justifier l'extrême engagement personnel de son inaction. On ne risque pas la fracture !
    :-)

  • #3

    Courtois Phil (mercredi, 11 avril 2018 15:46)

    Comment pouvoir annoncer des travaux sur l’éclairage public, alors qu’il n’est même pas possible d’avoir dés changement d’ampoules rue de Montgresin. « Vous savez la rue des slaloms routiers ». ( 3 mois après la première demande.....

  • #4

    sv (mercredi, 11 avril 2018 22:59)

    Au fait, quelqu'un a-t-il des nouvelles de la "négociation avec l'Office National des Forêts pour maîtriser les coupes effectuées dans nos forêts".
    Cela faisait partie des engagements de notre Maire, qui a dû oublier.
    Il faudrait qu'il se dépêche de négocier, parce qu'il n'y a plus grand chose à couper...

  • #5

    Didier Le Breton (jeudi, 12 avril 2018 19:58)

    Excellente idée de rebaptiser la rue de Mongrésin "Rue des Slalom Routiers"
    Il faut une pétition pour cela ? Combien de signatures nécessaires ?

  • #6

    MC (vendredi, 13 avril 2018 12:50)

    Je ne comprends pas! Il n'y a pas de Police Municipale à Orry la Ville? Pourtant il m'est arrivé de voir la voiture le matin! Est ce le Policier de Municipale qui est embauché par la Mairie et détaché au SICGPOV qui l'utilise? Si c'est le cas qui paye l'entretien et le carburant? Travaille t il maintenant pour Orry la Ville?

  • #7

    Llila (dimanche, 15 avril 2018 20:33)

    Tout à fait, je confirme qu'il n'y a plus de police municipale à ORRY LA VILLE depuis le 2 décembre et c'est bien le policier municipal employé PAR le SICGPOV POUR le parking intercommunal de la gare qui fait tourner la voiture de temps en temps dans Orry...pour le reste, c'est opaque comme tout ce qui se passe ici.