Les nouveaux stationnements causent un accident

Un accident a eu lieu rue de la Chapelle : une voiture allant vers Orry a déboité pour contourner un véhicule garé sur un de ces emplacements nouvellement créés, a donc empiété sur la partie opposée de la chaussée et s’est retrouvée face à face  avec une voiture venant d’Orry. 

Pour éviter le choc frontal, un des deux véhicules a terminé sa course dans la clôture en poteaux béton du 58 bis de la rue de la Chapelle (voir photo ci-dessus).

 

En observant ce nouveau mode de stationnement « en chicane » sur les rues de la Chapelle, de Mongrésin et d’ Hérivaux mis en place depuis quelques mois par la municipalité (Arrété municipal 141/2017 du 10/10/2017), on ne peut être que déconcerté.

Un première réflexion sommaire laisserait penser que  ce principe est conçu pour abaisser la vitesse des véhicules, mais en y regardant de plus près, on s’aperçoit que le  remède est pire que le mal.

 

Hélas, d’autres accidents sont prévisibles en fonction de la configuration des lieux.

 

Par exemple, arrivant rue de Montgrésin par la rue de la Clé des Champs.

En tournant à droite pour aller vers Montgrésin, le véhicule qui s’engage a priorité et le conducteur peut regarder légèrement à gauche par acquis de conscience pour s’assurer  que le passage est libre.

 Erreur ! Le danger est sur la droite.

 

En effet, des places de stationnements ont été matérialisées face aux 53/55 rue de Montgrésin et comme on le voit sur la photo ci-dessus, un véhicule venant de Montgrésin est obligé de se déporter sur sa gauche, pour éviter ces places.

Il  se retrouve donc face au véhicule venant de la rue de la Clé des Champs (angle de la prise de vue).

Il existe d’autres cas de figures potentiellement dangereux que les lecteurs de cet article trouveront aisément. 

 

Il est clair que cette situation est pire que la précédente :

 

1) Les véhicules n’ont pas ralenti leur allure pour autant

2) S’il est facile que deux véhicules se retrouvent face à face, que dire des vélos, piétons et joggeurs qui évitent les trottoirs dégradés ?

3) Cela gêne les riverains (freinages, accélérations)

 

La vitesse sur l’ensemble de la commune  a été limitée à 30 km/h par arrêté municipal 142/2017 également le 17/10/2017. Il est ridicule de publier le même jour un autre arrêté municipal instituant un stationnement ubuesque, comme s’il était déjà acquis le 17/10/2017 que la nouvelle limitation de vitesse ne serait pas respectée…

 

Nous espérons que cette disposition était provisoire, que la municipalité prendra conscience de ces réalités et que des ajustements seront mis en place.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Perron (samedi, 07 avril 2018 09:39)

    Évidement... C'est du jamais-vu !!!�

  • #2

    auguste nicole (samedi, 07 avril 2018 13:55)

    insupportable!!!que dit la gendarmerie????
    faire payer les dégâts aux responsables de cette initiative,,

  • #3

    lila (dimanche, 08 avril 2018 09:22)

    Qui a pris la décision de ces emplacements ? le CM a t-il été consulté ?un bureau d'étude ? c'est un vrai travail d'amateur, dangereux pour notre village. On croit rêver lorsqu'on voit la situation ( en photo ) entre la rue de Montgrésin et la Clé des Champs.

  • #4

    Thomas (lundi, 09 avril 2018 09:14)

    Mettre des dos d’âne "partout" déjà pour faire respecter la limitation de vitesse et après plus besoin de faire ces aménagement dangereux !
    Ou des contrôles de vitesse plus souvent...

  • #5

    sv (lundi, 09 avril 2018 15:11)

    On peut parier que ce n'est que le premier d'une longue série.
    Comme il est dit dans l'article, le remède est nettement pire que le mal.
    La circulation en slalom rue de Montgrésin est absolument ridicule (et dangereuse).
    Encore bravo à notre merveilleuse équipe municipale...

  • #6

    Sandrine (vendredi, 20 avril 2018 20:42)

    Remercions le hasard de ne pas avoir placé un pieton à cet instant là sur le trottoir...