Notre député à la boulangerie d'Orry

Dans le cadre de la semaine "Artisan d'un jour" organisée par la chambre des métiers, notre député Éric Woerth s'est prêté au jeu de la découverte du métier d'artisan-boulanger à la boulangerie d'Orry. 

Il a donc passé 3 heures ce samedi matin à pétrir le pain, à rouler les croissants, à découvrir ce métier auprès d'Olivier et Marie-Christine Flament et leurs salariés. 

 

Une bonne visite de terrain, qui met en lumière l'artisanat et le savoir-faire de notre village. 

 

Notre maire, lui, était aux abonnés absents

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    lila (lundi, 19 mars 2018 10:55)

    Monsieur Woerth pourrait expliquer à notre édile, qu'un élu se doit de descendre de sa tour d'ivoire, qu'il a un role (attendu) de proximité avec ses citoyens....

  • #2

    aa (lundi, 19 mars 2018 15:01)

    M. Woerth est mal placé pour parler :-)
    C'est du cinéma, de la publicité, rien d'autre. Il n'en a rien à faire de la vie quotidienne de ses concitoyens ! De la pure politique et rien d'autre !

  • #3

    auguste nicole (lundi, 19 mars 2018 18:36)

    suis OK,avec lila,il ferait mieux de contrôler ce que certains maires ,ont décidé de faire subir à leurs habitants,,,,,

  • #4

    Yves Mineraud (mardi, 20 mars 2018 16:18)

    Bonjour,

    C'est ce qui s'appelle mettre la main à la pâte.

    Mais quand je pense que j'ai acheté du pain, des croissants, et même de cette délicieuse brioche feuilletée samedi et dimanche ... Si en plus notre Maire avait été présent, je filerai immédiatement et en courant chez un sorcier vaudou pour me faire exorciser !

  • #5

    lila (mercredi, 21 mars 2018 09:29)

    cher aa,

    Pour qq qui, je cite vos propos "Il n'en a rien à faire de la vie quotidienne de ses concitoyens ! De la pure politique et rien d'autre !"
    je vous rappelle qu'il a été élu maire de Chantilly entre 1995 et 2017, une broutille !
    j'ai hâte de voir le score que ferait notre édile actuel ( alias fantomas) s'il osait se représenter....

  • #6

    Charmilles (jeudi, 22 mars 2018 18:07)

    Pas de couvre chef ! C'était donc ça le cheveu dans le croissant...

    M Woerth était dans le pétrin, il fallait qu'il trouve un stage découverte de l'Artisanat, mais nos boulangers préférés ont du veiller aux grains.

    Ça fait une double publicité, pour M Woerth et la boulangerie Flament, mais on ne va pas leur en vouloir de mettre Orry à l'honneur !

  • #7

    Chab (mardi, 27 mars 2018 14:03)

    Je croyais qu'il était question au gouvernement de dégraisser le mille feuilles !
    Facile !

    Je pense que nous devons remercier la CCI qui a mis en œuvre cette journée , qui fut certes l 'objet de se faire redorer la brioche pour certain mais qui permet peut être à d 'autres élus de se souvenir que nos régions vivent aussi avec nos artisans