Piste cyclable entre Orry et la gare

Extrait du compte rendu de la réunion du Conseil communautaire du 19/02/2018 

 

« Lors de la réunion du 19 février dernier, le Conseil communautaire de l’aire cantilienne a approuvé l’aménagement d’une voie douce entre la gare et Orry.

Le choix s’est porté sur une voie bi-directionnelle, d’une largeur de 2 mètres sans séparation matérialisée au centre et d’une longueur de 1 440 mètres. 

Elle sera positionnée du côté de la route départementale déjà empruntée quotidiennement par les usagers de la gare (coté Gare). 

Le choix du revêtement de sol se porte, de la part du maître d’ouvrage, sur un matériau stable, pérenne dans le temps et sans grande difficulté d’entretien dans un environnement humide et boisé : l’enrobé. Il est le seul à même de répondre :

 - au nombre de passages répétés, croissant dans les années à venir compte tenu de la saturation du parking de la gare et son impossible extension, 

- aux attentes des usagers de revêtements sécurisés et propres par tous temps, évitant salissures et désordres de trajet 

- à l’évolution des modes de déplacement des usagers (trottinettes, gyropodes qui complètent l’offre en vélos ou la demande piétonne) 

- à l’utilisation par les personnes à mobilité réduite La couleur du revêtement sera travaillée pour être la plus intégrée possible dans l’environnement (brun-ocre).

 

La gestion des eaux de voiries et de pluie sera traitée par la transformation du talutage existant en lisière de bois et la création de noues d’infiltration autant que nécessaire. Ces aménagements empièteront sur les parcelles de l’Institut de France sur l’ensemble du linéaire, sur près de 3 000 m² de surface. Le conseil départemental, riverain, sera également impacté par l’aménagement. Il signalait initialement souhaiter supprimer la glissière en bois vieillissante longeant la voie. La CCAC a fait part de son souhait de la conserver et s’engage à l’entretenir à l’avenir. 

L’éclairage en place, d’aspect routier, sert aux usagers de la route départementale pour leur sécurité. Il sera déplacé dans le cadre du présent aménagement, compte tenu de son positionnement au milieu du passage. Les nouveaux mats d’éclairage, devront se dissimuler au maximum dans la frange boisée tout en offrant les caractéristiques lumineuses attendues. Le flux lumineux éclairera ainsi la route départementale et servira de guidage aux futurs usagers de la voie douce. 

Il revient à la municipalité d’Orry-la-Ville de financer les travaux d’éclairage public (en direct ou déléguée au Syndicat d’électricité de l’Oise). 

 

Le coût total de l’opération d’aménagement est estimé à 470 000 € TTC. Grâce aux subventions la charge nette pour la CCAC devrait être de 221 700 €. 

 

L’objectif de réalisation de cet investissement est l’été 2018."

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Casimir (dimanche, 04 mars 2018 08:24)

    Pourquoi la municipalité ne communique pas sur cette information ; à quoi sert le site municipal ?