Points à retenir du conseil municipal du 25 janvier 2018

Le conseil municipal qui s’est tenu ce jeudi 25 janvier a réuni 13 élus sur 23.

Notre commentaire : notons encore une fois que le quorum a été atteint grâce à la présence de membres de la liste minoritaire.

 

 

Voici les principaux points à retenir :

 

  • Rythmes scolaires : retour à la semaine des 4 jours

Après une consultation sur le sujet, 87% des parents et 100% des enseignants des écoles ont exprimé la volonté d’un retour à la semaine des 4 jours pour la rentrée scolaire 2018-2019.

Le conseil municipal a donc validé également ce rythme de 4 jours d’école par semaine, qui sera effectif à la prochaine rentrée scolaire en septembre 2018.

 

  • Bail de la boutique d’optique dans le centre-ville

La commune est propriétaire des murs de la boutique d’optique dans le centre-ville. Un aménagement du bail est proposé et adopté, afin de permettre à l’opticienne de continuer son activité dans de bonnes conditions.

 

  • Demande de subvention à la DETR

Une subvention est demandée dans le cadre de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux, pour une mise aux normes Personnes à Mobilité Réduite de la mairie. 

 

  • Adhésion au Rézo Pouce

Rézo Pouce est un réseau d’autostop organisé, promu par le Parc Naturel Régional et qui permet de mutualiser les transports. Il a été proposé à la commune d’Orry d’y adhérer, ce qui est voté par les conseillers municipaux.

Notre commentaire : Nous vous invitons à visiter le site de Rézo Pouce https://www.rezopouce.fr/, il s’agit d’une initiative intéressante. En se prononçant sur l’adhésion de la commune à réseau, il était demandé de désigner un élu référent de la commune responsable de cette initiative. On peut regretter que personne ne se soit porté volontaire, et en définitive on peut craindre que cette initiative reste lettre morte, faute de bonne volonté.

 

  • Révision allégée du Plan Local d’Urbanisme

Monsieur le Maire propose que soit arrêtée la période de consultation pour la révision du PLU portant sur deux points : 

- La classification des terrains situés dans le parc du château de la Borne Blanche où seront construites les 10 maisons, en haut de la rue d’Hérivaux

- La possibilité sur certains terrains classés en zone agricole de vendre des produits issus de la production agricole

La résolution est votée. Ainsi, la consultation des personnes publiques et l'information du public sont donc terminées, reste maintenant l’enquête publique, qui aura lieu du 15 février au 15 mars, qui a pour but de recueillir les avis, pour qu'ensuite la municipalité fasse un choix sur les remarques à prendre en compte..

Notre commentaire : Il a été noté que l’avis (consultatif) de la Mission Régionale d’Autorité Environnemental faisait ressortir qu’elle recommandait de compléter les dispositions réglementaires de la zone Ac (zone autour de la ferme d’Orry), notamment sur la volumétrie, les matériaux et l’accompagnement végétal ainsi que de porter une attention particulière à ce que l’activité commerciale n’engendre pas l’installation d’enseignes ou de panneaux publicitaires excessifs  ou non adaptés au contexte rural. M. le Maire a refusé à ce stade d’assurer la prise en compte de cette remarque

 

 

  • Questions diverses

- Les travaux pour le projet culturel débuteront à l’été 2018

- A une question posée sur le remplacement de notre policière municipale, Monsieur le Maire n’a pas de réponse à apporter, répétant simplement « les choses sont plus compliquées qu’il n’y paraît… »

- Concernant notre bureau de Poste, Monsieur le Maire dit être en discussion avec les responsable de La Poste, mais ne souhaite pas se lancer dans des travaux de mise aux normes, et une demande de dérogation pour la mise aux normes PMR sera effectuée.

Notre commentaire : si la direction de La Poste doit, dans quelques temps, décider de la fermeture de certains bureaux de poste, il est évident qu’elle choisira de commencer par ceux dont les locaux ne sont pas aux normes. On serait donc bien inspiré d’anticiper, et de faire tout notre possible pour sauver notre bureau de poste.

La municipalité raisonne-t- elle dans l’intérêt des Orrygeois  (et en l'occurrence des personnes âgées qui seraient bien ennuyées de devoir se déplacer si le bureau de poste fermait) ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    auguste nicole (lundi, 29 janvier 2018 18:37)

    merçi à LVO pour ces infos,il est tjs intéressant de savoir ce qui se trame dans notre dos!!!!!

  • #2

    Charmilles (lundi, 29 janvier 2018 21:05)

    CM même pas annoncé sur le site officiel !
    Merci pour les infos

  • #3

    Martine (mardi, 30 janvier 2018 09:13)

    Le CM a été annoncé sur le site municipal le jour même où il avait lieu !!!!

  • #4

    PL (mardi, 30 janvier 2018 10:49)

    LVO : "notons encore une fois que le quorum a été atteint grâce à la présence de membres de la liste minoritaire."

    Comme si c'était un cadeau.
    A vous entendre on ne dirait que la liste minoritaire n'est là que pour dépanner la liste majoritaire.

    Tous les conseillers ont été élus PAR les Orrygeois et POUR les Orrygeois !!!

    Notons aussi que seuls 2 conseillers de la liste minoritaire sur 4 ont daigné participer au cadeau.

  • #5

    Gada (mardi, 30 janvier 2018 13:39)

    PL, quelle mauvaise foi !

    Lorsque l’on n’est pas d’accord avec les décisions prises par la mairie
    - Soit on s’oppose … heureusement que les 4 élus de la liste minoritaire sont là !
    - Soit on démissionne
    Et ceci que l’on soit de la liste majoritaire ou minoritaire.

    Alors un peu de courage Mesdames et Messieurs du Conseil Municipal !

  • #6

    Yves Mineraud (mardi, 30 janvier 2018 14:30)

    Bonjour,

    puisque nous savons désormais que la liste minoritaire comptait deux élu(e)s ce soir là, il en reste donc onze pour la liste majoritaire, sur dix-neuf ... Soit huit absent(e)s.

    Je comprends la fierté affichée par PL pour ce score magnifique, quasiment exceptionnel en regard de leur participation habituelle.

    Yves Mineraud

  • #7

    sv (mardi, 30 janvier 2018 16:10)

    A propos du remplacement de la policière municipale, connaît-on la raison de son départ?