Points à retenir du conseil municipal du 28 septembre 2017


Vente des murs du Café de la Mairie

 

Monsieur le Maire propose la vente des murs du Café de la Mairie aux nouveaux exploitants, au prix des Domaines, à savoir 200.000 euros. Il explique qu’il y aurait 150.000 € de travaux sur le bâtiment, et que cela ferait une rentrée d’argent pour la commune.

Plusieurs voix s’élèvent, même au sein de la majorité, pour s’opposer à cette vente, au motif qu’il s’agit d’un emplacement au cœur du village (bâtiment le plus proche de la mairie), que cette vente démontre l’absence de vision à long terme de la municipalité, que cette opération sacrifie une propriété de la commune uniquement pour faire entrer des recettes, etc.

La délibération a été approuvée par seulement 9 conseillers, et même des membres de la liste majoritaire ont voté contre.

 

Commentaire : Tous les arguments avancés par les opposants à cette vente nous paraissent fondés. En effet, Monsieur le Maire imaginait il y a quelques mois, acheter le fonds de commerce qui était alors à céder, afin de « maintenir une présence stratégique de la commune ». Aujourd’hui, il semble que la présence stratégique de la commune pèse trop peu face aux 200.000 euros que pourrait rapporter la vente. 

Ce sujet démontre bien le manque de cohérence de la municipalité : elle veut conserver des commerces et un centre ville protégé et elle vend un bâtiment très proche de la mairie qui est au cœur de cette zone centrale

 

Nous dénonçons cette courte vue, cette stratégie à la petite semaine, et cette insulte faite à l’avenir et à l’intérêt de la commune.

 

Echange de terrain

 

Il est proposé que soit réalisé un échange de terrains entre un particulier et la commune, sur la zone qui sépare l’arrière de la rue Jacques Maillet et la rue des Pâturages, pour permettre la réalisation d’une voie douce.

 

Commentaire : Si ce projet voit le jour et permet réellement un meilleur déplacement pour les piétons et cyclistes, il facilitera l’accès au centre-bourg des habitants des Pâturages, et nous nous en réjouissons.

 

Dénomination de nouvelles rues

 

Le Conseil municipal décide de nommer les nouvelles rues de la manière suivante :

 

    -     Rue Jeanne Moreau pour la Clos des Charmilles (lotissement face rue du 18 juin)

     -    Rue Henry Garat pour la rue située derrière l’école maternelle. A noter que ce dernier nom a été proposé par M. Alboussière et accepté par le Conseil Municipal, pour mettre à l’honneur un Orrygeois célèbre. H. Garat était un chanteur et acteur français, et fait partie des personnalités orrygeoises dont on peut être fier. Plus d’informations ici : https://www.laviedorry.fr/l-actu-d-orry/ils-font-rayonner-orry/

 

 

Permis de construire du projet culturel

 

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que le permis de construire en cours d’instruction a reçu l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France, et que les premiers avis négatifs donnés par les pompiers et la commission d’accessibilité devraient être révisés, et permettre une signature rapide du permis de construire, et un démarrage des travaux assez rapidement.

 

Commentaire : Le permis de construire va être signé et les travaux engagés, mais les Orrygeois n’ont toujours pas eu droit à une présentation du projet (seules certaines associations ont été informées). Pourtant, un projet de cette envergure mériterait une consultation et une information détaillée.

 

 

Autorisation de signer un bail classique en remplacement d’un bail d’urgence

 

Plusieurs logements à Orry étaient destinés depuis quelques années à accueillir des personnes en situation d’urgence (séparation, accident, etc.), et un bail d’urgence leur était proposé afin d’assurer une transition vers une future situation plus stable. Monsieur le Maire souhaite revenir sur ces dispositions, en remplaçant ces contrats par des baux longue durée. 

 

Commentaire : ça n’est pas en cachant les signes de précarité qu’on agit sur la précarité réelle ! Ces logements seront désormais occupés de manière pérenne, que pourra-t-on proposer aux personnes en situation d’urgence qui se présenteront ?

 

Demande de subvention au Parc Naturel régional

 

Afin d’améliorer le cimetière et ses abords (plantations d’arbres et fleurs), il est demandé une participation au PNR par le biais d’une subvention qui couvrirait environ 80% des frais.

 

Commentaire : tout ce qui va dans le sens d’une amélioration du cimetière est une bonne chose, la mémoire des Orrygeois enterrés là le mérite bien.

 

Modification des horaires du personnel administratif 

 

Ce point inscrit à l’ordre du jour a été supprimé au dernier moment, Monsieur le Maire avançant que cette modification mineure ayant été acceptée par un Comité technique, il n’y a finalement pas besoin de validation par le Conseil Municipal.

Plusieurs conseillers municipaux émettent des réserves sur cette décision, mais Monsieur le Maire montre son empressement à passer au point suivant à l’ordre du jour, et précise que cette disposition sera effective dès lundi (elle était pourtant en vigueur depuis février alors que le comité technique n'a donné son avis que le 14 septembre!)

 

Commentaire : ce point est important pour l’organisation quotidienne de la vie de notre commune, pour le bien-être des employés de mairie, et pour l’atmosphère qui règne de manière générale au sein de la mairie. Nous avions déjà alerté sur ce point récemment  :

 

(https://www.laviedorry.fr/2017/09/11/les-employ%C3%A9s-de-mairie-peu-consid%C3%A9r%C3%A9s/)

 

Nous dénonçons à nouveau les méthodes employées par Monsieur le Maire pour parvenir à ses fins. 

Aucune consultation des intéressés, aucun dialogue instauré, un management catastrophique qui met à bout les employés, voilà la réalité de la gestion de Monsieur le Maire !

Au sein même de la majorité, le malaise semble palpable sur ce sujet.

Nous en profitons pour assurer de notre soutien les employés de mairie qui se donnent du mal au quotidien pour le service des Orrygeois.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 17
  • #1

    employé (mardi, 03 octobre 2017 23:43)

    merci de votre soutien car de pire en pire

  • #2

    Sandrine (mercredi, 04 octobre 2017 09:21)

    Orry la Ville, ses habitants et les employés municipaux n'ont jamais vécu un tel mépris de la part d'un maire, honte à lui et son comportement. Beaucoup de courage au personnel municipal pour affronter cela au quotidien.

  • #3

    Yves Mineraud (mercredi, 04 octobre 2017 10:59)

    Bonjour,

    une fois n'est pas coutume j'interviens sur un fil de discussion de ce blog.

    Il se trouve simplement que ce Conseil Municipal, et bien j'y étais.
    J'en suis reparti stupéfait et navré devant le spectacle (il n'y a pas d'autres mots) auquel il m'a été donné d'assister ...

    Beaucoup d'amertume devant ce déballage indigent de mauvaises volontés et de sectarisme, d'abandons (faut bien se soumettre, faut être pragmatiques), et de la peine pour mes concitoyens traités comme entité négligeable. En tout cas, inutile de se démener pour la défense des intérêts de la commune, ce terrain (si j'ose dire qu'il en reste ...) étant laissé à une opposition à laquelle on demande de se taire, puisque de toute façon elle est par nature inaudible, en lui expliquant que toute résistance est inutile d'un air fatigué.
    Mais quoi, être élu, ce n'est pas faire preuve d'un minimum d'empathie, d'intérêt pour la cause générale ??

    Une voix différente, celle de l'opposition si on veut bien l'écouter, qui se trouve du fait de la composition du conseil condamnée à jouer seulement le rôle de trouble-fête. Mais des conseillers de la liste majoritaire qui ne font qu'étalage de leur mépris, l'impolitesse et la condescendance du principal élu de cette liste (qui au passage se trompe dans la lecture des papiers qu'il a apporté et qu'il est bien entendu le seul à avoir en main ...), c'était tout simplement pitoyable et frisant avec le ridicule.

    Heureusement, comme le souligne cet article, quelques voix intelligentes se font entendre jusque chez les conseillers de la liste majoritaire, pour défendre la patrimoine de la commune qui est purement et simplement bradé, une fois encore. Ce patrimoine est sacrifié sur l'autel d'économies importantes qui seront (seraient ?) réalisées face à des devis de remise en état dont on parle (mais que personne ne voit et qui ne sont pas mis en concurrence non plus), dont le coût catastrophique oblige une vente qui va rapporter de l'argent frais à la commune. Comme l'a souligné alors un conseiller de la liste majoritaire, quid de l'avenir, quand ce bien sera de nouveau éventuellement vendu et que la Mairie aura alors perdu toute maitrise de l'environnement en centre-ville ?
    Aucune réponse, et même aucun argument réel favorable, aucune analyse réfléchie de l'avenir, et bien entendu aucune auto-critique (faut pas pousser non plus). Juste un truc dont on se débarrasse négligemment.

    Pour la modification des horaires des employés municipaux (à qui j'adresse au passage toute ma sympathie d'Orrygeois) j'ai entendu parler des nouveaux impératifs dans l'accueil des "clients" (!!) de la Mairie, alors qu'on parle normalement du "public". La victoire de la pensée courante et mollassonne face aux valeurs symboliques et républicaines du Service Public.
    Et quand je pense que la voix la plus courageuse de la liste majoritaire ce soir là a simplement souligné qu'elle se serait abstenue en cas de vote, ça laisse un peu songeur ...

    J'y ai entendu aussi que personne ne sait où sera la Mairie dans dix ans (!!), ça a été répété plusieurs fois, alors que tout laisse bien penser, hélas, que nous ne seront plus que la banlieue de la Chapelle en Serval dans quelque temps. Ne serait-ce donc pas le rôle du Conseil que de nous en préserver autant que faire se peut ?
    Apparemment, non, faut bien se soumettre et être pragmatique sans doute une fois encore ...

    Ces Conseils Municipaux, venez-y de temps en temps, ils sont ouverts au public (non non, pas aux clients) et en accès libre. Vous savez pourquoi ? J'ai la réponse : uniquement parce que c'est obligatoire. Parce que si ça ne l'était pas l'accès vous en serait interdit, comme le reste.

    Vivement 2020 !

    Yves

  • #4

    auguste nicole (mercredi, 04 octobre 2017 20:59)

    pour le personnel de la mairie il peut porter plainte pour harcèlement moral!!!!depuis qq temps ce genre de chose se défend!!!!!bon courage,de supporter de tel individu,,,,,au fait? mais pour quelle raison ce maire est aussi odieux,,,,,,????

  • #5

    Phil (jeudi, 05 octobre 2017 10:56)

    Si l opposition n est pas audible comme le dit M Mineraud alors pourquoi la municipalité a t elle ecoutée M Alboussiere pour une propsition de rue ? Comme le dit la vie d orry dans son texte.

  • #6

    Bruno (vendredi, 06 octobre 2017 08:40)

    Phil la réponse est simple : parce que cela permet d'affirmer "Vous voyez nous écoutons l'opposition".
    Mais cela n'est le cas que sur des sujets mineurs ; même des conseillers de la majorité n'ont pas été écoutés lorsqu'ils étaient opposés sur des sujets plus importants : vente du café de la Mairie, horaire des employés !
    A quand un vote contre des conseillers majoritaires ?

  • #7

    Sandrine (vendredi, 06 octobre 2017 08:45)

    Très drole Phil : Monsieur Alboussiere a été écouté car il s'agissait simplement d'une proposition d'un nom de rue et pas d'un sujet qui dérangeait monsieur le maire dans ses projets...voyons, un peu de réflexion Phil.

  • #8

    Phil (samedi, 07 octobre 2017 10:27)

    Merci sandrine pour la remarque.
    Si je comprends la démocratie telle qu elle se pratique dans notre oays et ceci depuis des siècle, normalement, c est la majorité qui décide.
    Hors je crois comprendre qu il faudrait en faire abstraction des lors que les décisions ne vont pas dans le sens d une minorité.
    Je vous propose de réviser la constitution de la 5 iem république.
    J ai bien pigé que vous etiez contre ce projet et moi meme je suis contre et aussi pour car si ce qui est dit d une telle somme de travaux peut etre y a t il intéret a s en séparer de ce café.
    D autre part le fait qu il soit vendu a un particulier n ai pas nécessairement néfaste pour le bien immobilier.
    Nombre de nos patrimoine Français ont été rénovés par des fonds privés et heureusement.
    Je suis plutõt optimiste pour l avenir de ce café.

  • #9

    JM BUISSON (samedi, 07 octobre 2017 10:31)

    je suis consterné par le management humain du personnel administratif de la commune qui, depuis plusieurs mandatures, est présent au quotidien et face à des situations d'urgence, pour la plus grande satisfaction des Orrygeois, digne d'un service public de qualité. M le Maire demande l'avis d'un comité technique externe à la commune, qui n'est pas en mesure d'apprécier le service rendu depuis des années, se limitant à une position d'horaire déconnectée des relations humaines, comme dans une très grosse entreprise. M le Maire , ce n'est pas cela la vie , les relations humaine d'une petite commune. J'adresse tout mon soutien au personnel administratif dont j'ai pu apprécier le dévouement depuis de nombreuses années.
    Jean-Michel

  • #10

    Yves Mineraud (samedi, 07 octobre 2017 15:08)

    Bonjour,

    Phil, dans les démocraties ce sont effectivement les majorités élues qui gouvernent, c'est une porte grande ouverte qui vient de voler en éclats. Mais si elles le font de manière intelligente, ces majorités, elles se doivent de donner du temps et de l'écoute à l'opposition. Car on peut avoir un avis constructif sur un sujet d'importance sans forcément se comporter comme un béni-oui-oui forcené. Vous semblez ignorer, en opposant les uns aux autres sur de simples questions de majorité, que certains dans cette liste ont voté contre le projet de vente des murs du café. Est-ce une raison pour ne rien écouter aux messages d'alerte qui ont pu être lancés ? Les arguments étaient parfaitement compréhensibles, mais ils n'ont pas été entendus. Il se trouve qu'en plus la majorité actuelle applique un programme strictement inverse à celui pour lequel elle s'est fait élire (et au passage où sont donc passés ces élus qui ont disparus du paysage municipal ?), il y a là une véritable malhonnêteté intellectuelle qui s'exprime et un grand nombre d'électeurs qui ont mis leur bulletin dans l'urne se sentent aujourd'hui floués. Tous les meilleurs magazines municipaux du monde auront beau clamer comme autant de Pravda que les satisfaits sont nombreux, j'ai personnellement du mal à en rencontrer beaucoup ...
    Pour le sujet du café, si celui-ci est de nouveau à vendre dans quelques années, le droit de préemption de la Mairie va nous amener quelques surprises qui ne feront pas rire les Orrygeois qui savent compter. Quant à "la somme des travaux", peut-être serait-il instructif de voir ce devis (s'il était seulement visible à tous les membres du conseil) et de le confronter à d'autres.
    Mais bon, quand on veut tuer son chien, n'est-ce pas ...

    Merci à JM Buisson pour son soutien au personnel communal, voilà un homme dont tout le monde connait l'engagement envers le village et depuis des années aussi. Il se trouve que ce sujet simplement humain m'inquiète beaucoup aussi, tant par la méthode que sur le fond. D'après Wikipedia "le harcèlement est un enchaînement d'agissements hostiles à répétition visant à affaiblir psychologiquement l'individu qui en est la victime. "J'ai pris Wikipedia pour faire simple, mais tout le monde peut se plonger dans le premier magazine de droit social venu. La municipalité est en train de flirter avec les lignes blanches, et tout franchissement se fera au détriment de la commune et de ses habitants sur les plans financier et moral.
    Quant au personnel qui semble désormais dans la ligne de mire, que de gâchis, de mépris, et puis pour quoi faire ?

  • #11

    sv (lundi, 09 octobre 2017 12:24)

    Y a-t-il une raison particulière pour donner le nom de Jeanne Moreau à une rue d'Orry La Ville?

  • #12

    Sylvie (lundi, 09 octobre 2017 19:33)

    La même raison je suppose que de donner la rue des pervenches

  • #13

    PL (mardi, 10 octobre 2017 11:22)

    Il fallait une tribune à M. Mineraud, la VO la lui offre.
    Ses texte ne peuvent pas être taxés de concision mais sa conclusion est révélatrice : "vivement 2020 !"
    Comment ne pas voir dans cette formule la motivation profonde de ses écrits ?

    J'espère simplement que 2020 ne nous conduise pas à remplacer un cheval borgne par un cheval aveugle (et sourd). Ce doit être pour ça d'ailleurs qu'il rue autant plutôt que de contribuer à tirer la charrette ???

  • #14

    PL (mercredi, 11 octobre 2017 08:09)

    Tous ceux qui étaient opposés à la vente du bar de la Mairie oublient simplement de dire une chose :
    où la municipalité devait-elle prendre l'argent de la réfection de cette bâtisse partiellement délabrée ?
    Quel poste budgétaire aurait dû être amputé pour dégager la somme nécessaire ? Les écoles, les subventions aux assoc's, l'entretien des bâtiments ou voiries, etc .... ?

    Regardons les choses en face.
    Si ce local avait été convenablement entretenu au fil du temps, la question ne se poserai pas aujourd'hui.

  • #15

    laurence (mercredi, 11 octobre 2017 08:31)

    Cher Patrice,

    Si la majorité actuelle dont tu fais partie était uniquement borgne ce serait presque merveilleux.

  • #16

    Yves Mineraud (mercredi, 11 octobre 2017 11:02)

    Bonjour PL,

    Tribune, tribune, comme vous y allez ... Il se trouve que je signe mes écrits non concis, sire, par mon nom et non par des initiales. Même si ça énerve un peu les discrets, ça leur permet de m’apostropher directement et on gagne du temps. Ceci étant dit, PL, il ne faut pas être bien malin ou faire du 75 en sabots pour ne pas savoir (un peu) qui s'est aussi. Coquin va ... ;-)

    Je suis navré de lire que vous seriez un cheval borgne, je laisse ça au conditionnel, car je vous espérais forcément meilleure vue. Peut-être un début d'explication sur ce qui se passe dans le village, en définitive ?

    Vivement 2020, effectivement, pour que nous soyons comme je le souhaite vraiment débarrassés d'une association qui trahi régulièrement sa parole et ses engagements envers la commune et ses habitants. La Vie D'Orry en a fait un bilan très instructif sous la forme d'un triptyque, vous devriez le lire avec attention si ce n'est déjà fait. Cette association a pour vocation à informer les Orrygeois de ce qui qui se passe chez eux, dans leur village, croyez-moi et parcourez leur site, vous verrez c'est très instructif. Je lis d'autre part avec satisfaction que nous partageons les mêmes espérances pour le futur, même si vous me prêtez à mots couverts des désirs qui sont assez éloignés, pour ceux qui me connaissent, de la réalité.

    Payer ses impôts, voter, donner son avis même quand "on" ne le demande pas, voilà un engagement citoyen ! Et quand on constate les dégâts que certains commettent avec leurs retraites, franchement, on peut se dire aussi que ça suffit bien comme ça au malheur des Orrygeois ...

    Et donc, pour conclure, oui, oui, oui, vivement 2020 !

    Yves Mineraud

  • #17

    Phil (jeudi, 12 octobre 2017 22:25)

    Notre sauveur est arrivé