A retenir du conseil municipal du 11 mai

Le conseil municipal a failli ne pas se tenir. En effet, le quorum (12 élus présents sur les 23 au total) n’était pas atteint à 20h30 (heure prévue du conseil), il a fallu appeler d’autres élus pour finalement atteindre le nombre de 12 et pouvoir démarrer la séance.

 

Voici les principaux points abordés :

 

·         Parmi les dépenses engagées, un contrat annuel a été passé avec un prestataire, pour un montant de 5500 euros, pour l’établissement du bulletin municipal, qui sera plus régulier et plus léger

 

Commentaires : une communication plus régulière et avec plus de contenu, c’est ce que nous réclamons depuis longtemps. Il est cependant illusoire de croire que c’est un journaliste extérieur à Orry qui pourra produire du contenu. Le contenu doit venir des élus, qui doivent eux-mêmes être sur le terrain et au contact des Orrygeois…

 

·         Suite à l’enquête publique pour la révision allégée du PLU, la commissaire-enquêtrice a remis son rapport. Si l’avis final est favorable, des réserves ont cependant été émises par la commissaire-enquêtrice. Il est à noter aussi que la CDPENAF (Commission Départementale de Préservation des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers ) a émis un avis défavorable à cette révision de PLU.

Le Conseil municipal a donné son approbation à la révision du PLU.

 

Commentaires : le rapport suite à l’enquête publique n’est plus disponible sur le site de la mairie. Pourquoi les Orrygeois n’y ont-ils pas accès ?

 

·         Suite à un accord avec la propriétaire, il est décidé que le chemin des Carrières de Commelles, à Montgrésin, passera dans le domaine public, sans coût.

 

·         Les communes de Vers-sur-Launette et Fontaine-Châalis adhèrent au SITRARIVE, syndicat intercommunal des rives de la Thève.

 

·         Le projet culturel, phase 1, au stade de l’Avant-Projet Détaillé, est présenté au Conseil Municipal, avec projection de plans, coupes et perspectives. Le projet a reçu l’aval de l’Architecte des Bâtiments de France. Le coût du projet a été revu à la baisse, et atteint pour cette phase la somme d’environ 1.8M€. Le projet présenté n’inclut pas la phase 2 (école de musique, arts plastique…). Le coût de fonctionnement n’est pas budgété à ce stade.

 

 

Commentaires : A ce stade, le projet présente des avantages, mais il est à noter que les besoins des associations ne sont pas comblés par ce projet. De nombreux points resteront à préciser, sur lesquels il faudra rester très vigilant : le montant des travaux, le coût de fonctionnement, l’intégration dans le bâti existant, la phase 2, les parkings, etc.

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    PL (jeudi, 18 mai 2017 12:34)

    A propos du quorum :
    10 membres de la liste majoritaire sur 19 étaient présent à 20h30 soit 52% de présence.
    (il est rappelé que beaucoup ont encore une activité professionnelle contraignante)
    1 membre de la liste minoritaire sur 4 était présent à 20h30 soit 25% de présence.
    (il est rappelé que beaucoup n'ont plus une activité professionnelle contraignante).
    Quand on veut tuer son chien ...........

  • #2

    LA (lundi, 22 mai 2017 10:20)

    Quelle mauvaise foi monsieur PL. On peut ressortir les PV et comptabiliser le nombre de fois où le CM a eu le quorum grâce aux 4 élus de l'opposition qui étaient présents...contrairement à vous élus de la majorité !

  • #3

    PL (samedi, 27 mai 2017 07:36)

    Chèr(e) LA
    Permettre à cette assemblée de siéger n'est pas un cadeau fait par l'un à l'autre.
    C'est un devoir dû aux Orrygeois.
    On ne fait pas un quorum "FACE à" ou "GRACE à" mais AVEC tous.
    ..
    Rappel : le quorum à ORRY est de 12 conseillers physiquement présents. Les procurations ne comptent que pour le vote, pas pour le quorum.

  • #4

    LA (lundi, 29 mai 2017 10:02)

    Certains ont du oublier leur "DEVOIR" depuis belle lurette dans la majorité. Encore une fois, nous pouvons ressortir les PV et comptabiliser ( je connais les règles du quorum aussi) les CM qui ont pu se tenir AVEC notre présence.
    Une bise PL.