Points à retenir du Conseil Municipal du 23 juin 2016

Partagez cet article!

Le dernier conseil municipal comportait un ordre du jour en 12 points.

 

En voici les principaux points  :

  • Information concernant la réalisation d’une médiathèque et d’un pôle de spectacle vivant : 

 

Une présentation de l’avancement de la phase 1 du projet culturel a été effectuée ; nous avons retenu les points suivants : l’architecte de cette première phase vient d’être choisi (cf le schéma ci-dessous qui n’est qu’un schéma de principe non contractuel) ; il va présenter sa première esquisse contractuelle le 4 juillet prochain.

schéma de principe non-contractuel
schéma de principe non-contractuel

 

 

Le planning envisagé est une ouverture de ce pôle à la rentrée 2018 ; lors des travaux (au cours de l’année 2017) les associations ne pourront pas utiliser les locaux.

M. le Maire a affirmé qu’il n’organiserait pas de consultation citoyenne afin de recueillir l’avis des Orrygeois sur ce projet, mais qu’une réunion publique de présentation serait programmée.

En termes de budget cette première phase du projet culture est annoncée à 1,7 millions + 109 000€ pour la maîtrise d’ouvrage.

Un dernier point évoqué fut la poursuite du projet avec la phase 2 du projet qui prévoit le déménagement d’Orry Enfance dans la nouvelle école maternelle et nous avons appris à cette occasion qu’il est envisagé alors d’y construire un bâtiment supplémentaire.

 

Commentaire :

- L’avis des Orrygeois ne sera pas recherché puisque seule une réunion publique sera organisée pour présenter le projet de l’architecte mais celle-ci n'aura lieu qu'alors que quasiment plus rien ne pourra être changé ; pourquoi ne pas organiser une consultation citoyenne sur les grands principes de ce projet tels qu’énoncés au cours de ce conseil ? La liste majoritaire aurait-elle peur de l’avis des Orrygeois ? (rappelons qu’une consultation citoyenne n’est, par principe, que consultative et n’oblige en rien la municipalité)

 

- En terme de budget la phase 1, seule, coûtera 1,8 millions d’€ ; pour le projet global qui seul satisfera l’ensemble des besoins des associations actuelles (et celles qui voudraient se créer et qui ne le peuvent pas actuellement) il faut rajouter le coût de la phase 2 (réaménagement de l’ancienne école maternelle et déménagement d’Orry Enfance) soit 240 000€ pour le réaménagement et 400 000€ pour le déménagement et la nouvelle construction pour Orry Enfance), soit un total de 2,4 millions d’euros. Rappelons ce que la liste majoritaire écrivait sur ses tracts de campagne : « Notre projet culturel… se veut financièrement raisonnable » 

  • Modification du PLU

Les modifications ayant fait l’objet d’une enquête publique ont été approuvées.

 

      Commentaire :

Ainsi en particulier les règles applicables à la zone derrière la nouvelle école maternelle ont été considérablement assouplies ce qui permettra au promoteur de réaliser plus de logements ; il aura ainsi fait une très bonne affaire puisque le terrain lui aura été vendu ainsi en dessous du prix du marché.

  • Réalisation des travaux de la RD 118 

La RD 118 entre l’avenue Encherry et le stade devrait être refaite par le Département en mars avril 2017. Avant ces travaux, le SICTEUB (réseau des eaux usées) changera les canalisations entre la boucherie et l’auto école et les trottoirs seront refaits pour les parties les plus abimés entre l’avenue Encherry et le stade : tous ces travaux devraient être réalisés en juillet – août. 

A cette occasion des trottoirs seront créés rue de La Chapelle à l’endroit le plus étroit ; en conséquence le feu existant sera décalé et un sens prioritaire sera institué.

 

Commentaire :

La rue de La Chapelle sera donc fermée durant une certaine période ; espérons pour nos commerçants qu’ils seront concertés pour les dates, et que cette fermeture n’empiétera pas sur la rentrée de septembre.


Pour commenter sans que votre nom apparaisse, veuillez cliquer sur Déconnexion Jimdo tout en bas de la page

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Yves Mineraud (lundi, 27 juin 2016 12:01)

    Bonjour,

    le rue de la Chapelle est un vrai casse-tête aujourd'hui, et pour les voitures et pour les piétons. C'est une zone dangereuse, et même si nous n'avons pas de graphique à nous mettre sous la dent nous pouvons supposer que ce qui sera réalisé le sera d'une manière logique et responsable. Seule question à mes yeux : l'instauration d'un sens prioritaire sera t'il compatible avec l'accroissement de la circulation engendré par les projets immobiliers en cours ?

    La modification, il est malheureusement très clair qu'elle offrira plus de capacité de densification au promoteur. Il est très clair également que le prix annoncé sur un terrain permettant de bâtir jusqu'à cinq pavillons est très inférieur au prix du m² à bâtir en vigueur à Orry la Ville ou aux alentours.

    Enfin, pour le projet culturel, c'était bien la peine de se montrer partout pendant la campagne électorale pour dénoncer le projet de la liste Village Vivant si c'est pour bétonner ensuite toute cette zone. Parce que je me souviens fort bien que le fond de commerce de la liste EPOM se trouvait principalement dans le risque de bétonnage massif autour de son projet culturel. Toutes les promesses de campagne étant bien rangées désormais dans un puits dont on a jeté la clef, j'ai vraiment l'impression qu'une fois encore on prend un parpaing pour écraser une mouche ...

  • #2

    Alors? (mardi, 28 juin 2016 12:13)

    Alors, la maison de la culture c'était le mal absolu, et là on en refait une pas si différente? La grosse blague!!!

  • #3

    Alors ! (mercredi, 29 juin 2016 09:28)

    Je suis sympathisant de la liste EPOM .
    Je me tiens informé régulièrement de ce qui doit être réalisé, ou qui est en cours de réalisation.
    En ce qui concerne la MLC de la mandature précédente, il s'agissait d'un énorme bâtiment en béton, très tendance . Visuellement et uniquement visuellement j 'étais contre.
    A ce jour il est clair que de toute façon cette MLC envisagée par "village vivant " n'aurait pu se réaliser à l'emplacement étudié car l'architecte des batiments de France à toujours désiré garder la maison des pompiers , pour de bonnes ou mauvaises raisons.
    Je suis plus réservé que vous , j'attends de voir les plans d'études des nouveaux bâtiments qui verront le jour.
    Après nous pourrons toujours en parler librement sur des certitudes.
    Cordialement
    J.P R

  • #4

    Thomas (dimanche, 03 juillet 2016 16:07)

    Lors de la campagne la liste majoritaire d'aujourd'hui soulignait le coût de la MLC de l'autre liste ; or pour le projet global qui comme vous le dite "satisfera les besoins actuels et futurs des associations" le coût est quasiment identique (voir supérieur) ; de plus le coût de fonctionnement ultérieur sera certainement plus élevé dans des bâtiments anciens rénovés plutôt que dans un bâtiment neuf conçu aux normes actuelles.
    Est ce vraiment une bonne opération pour les Orrygeois : quasiment 6 ans de perdu pour obtenir suffisamment de locaux pour les associations et un coût de construction et de fonctionnement supérieur ?

  • #5

    Alors ! (mardi, 05 juillet 2016 10:54)

    Thomas je ne suis pas dans le projet et dire que le cout de fonctionnement "sera certainement plus élevé" comme vous l'évoquez, il y a là beaucoup d'incertitudes sur lesquelles vous comme moi nous ne pourrions débattre objectivement .

  • #6

    Yves Mineraud (mercredi, 06 juillet 2016 11:02)

    Bonjour Alors !

    les incertitudes dont vous parlez sont parfaitement réelles, et je comprends très bien que vous souhaitiez préserver votre objectivité.

    Malheureusement, les promesses de campagne sont ce qu'elles sont, et elles laissent des traces. Cette maison de la culture a donné lieu à énormément de procès d'intention et de propos farfelus pendant cette fameuse campagne, qui s'est malheureusement un peu limitée à ce projet sur lequel tout et n'importe quoi a été raconté, y compris par la municipalité actuelle qui n'a parlé que de ça pendant des semaines.

    Je partage totalement votre point de vue, basons nous pour débattre sur des faits concrets. Quel dommage, dans ces conditions, que vos excellents conseils ne vous aient pas été dispensés plus tôt, tout simplement parce qu'ils vous auraient peut-être permis d'y voir plus clair dans le "programme" de la liste EPOM ...
    ;-)