Quelques réflexions sur le site municipal d'Orry-la-Ville

Partagez cet article!

 

 Le site municipal vient de remettre en fonction la lettre d’information, ce qui est une excellente initiative.

 

Cependant, lorsque l’on s’inscrit à cette lettre d’information elle est annoncée comme quotidienne et en réalité nous ne la recevons que lorsqu’un nouvel article est mis en ligne ce qui est loin d’être quotidien!

 

Y a-t-il si peu de sujets municipaux pour lesquels les Orrygeois mériteraient d’être informés ?

 

D’ailleurs, en faisant un petit récapitulatif des articles publiés depuis l’activation du nouveau site en janvier 2016, il est à noter que sur les 70 articles mis en ligne en 4 mois :

 

- 25 concernent des animations Orrygeoises (il s’agit essentiellement d’annonces de manifestations car très peu d’articles rendent compte du déroulement des animations organisées par les dynamiques associations de notre commune ; d’ailleurs peu de membres de la majorité municipale y participent !)

 

- 12 abordent des sujets divers allant du changement d’heure au budget du conseil départemental, etc

 

- 32 ressortent complètement d’informations Orrygeoises malheureusement seulement 2 articles abordent les projets de la municipalité : le premier sur l’éco-pâturage et le potager partagé de la Prairie d’Aumale et le second reprend la « réponse » faite par M. le Maire à la pétition contre ses projets immobiliers (Merci à la Vie d’Orry d’avoir donné l’occasion à la municipalité de rédiger un article concernant un de ses projets !)

 

- l’article du 15 mai intitulé « que de rendez-vous manqués » semblait faire le procès de l'ancienne municipalité. Plutôt que se tourner vers le passé avec un ton accusateur, nous aimerions que la Municipalité explique ses projets et y implique les Orrygeois, cela serait beaucoup plus constructif.

 

La municipalité n’a-t- elle aucun projet en cours justifiant de l’information des Orrygeois ? Ne parle-t-on pas de la construction d’un Dojo ? D’un projet culturel ? D’un plan de circulation ? Les Orrygeois seront-ils, encore une fois, mis devant le fait accompli ?

 

Pour commenter sans que votre nom apparaisse, veuillez cliquer sur Déconnexion Jimdo tout en bas de la page

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Yves Mineraud (mardi, 17 mai 2016 23:11)

    Bonsoir,

    Le dernier message de la Mairie est un message provocateur qui n'a rien à faire sur un site officiel financé par l'ensemble des Orrygeois, qu'ils aient voté pour la liste majoritaire ou pas, avec l'argent de leurs impôts.
    C'est donc parfaitement scandaleux.
    De plus, à défaut de respecter les habitants, un minimum de respect pour la langue de Molière ne ferait de mal à personne ...
    Il est regrettable que cette agression inutilement polluante ait lieu concomitamment avec le lancement de la newsletter.
    Et que penser de ces conseillers qui découvriraient aujourd'hui des ravages comptables qu'ils ne voyaient pas alors même qu'ils étaient conseillers dans la précédente mandature ?
    C'est pitoyable et grossier.

  • #2

    sv (mardi, 17 mai 2016 23:31)

    A propos du "dojo", suis-je le seul à trouver dommage de sacrifier un espace vert arboré, et la vue dégagée sur le Cinédori, pour construire ce bâtiment laid?

  • #3

    Canche (mercredi, 18 mai 2016 09:21)

    J'ai toujours pensé que ce sont les perdants qui devraient gérer la ville, la région, voire l'Etat. Ils ont la solution à tout les problèmes. Cet article en est l'illustration. Patientez, si l'équipe en place est si mauvaise, elle sera renvoyée à ses études dans 4 ans et pourra à son tour critiquer les décisions qui seront prises par la nouvelle équipe. Ainsi va la vie d'une commune, d'une région, voire de l'Etat.

  • #4

    lila (mercredi, 18 mai 2016 09:25)

    Whafff whafff whafff ! et en plus ça coûte un bras aux contribuables Orrygeois...

  • #5

    chab (mercredi, 25 mai 2016 10:58)

    Un bras que dites vous ! un bras ? C'est un un roc ! ... c'est un pic... c'est un cap !
    Que dis-je, c'est un cap ? ... c'est une péninsule !
    Faudrait tout de même pas exagérer ...bien que je sois pour un maximum de verdure; il me semble que nous n'avons pas à nous plaindre et là franchement c'est une bataille non constructive vis de vis d'une extension de salle et par ce fait de créneaux de disponibilité pour les associations .
    Je ne voudrai pas que nous soyons systématiquement dans le négatif .