Remise de la pétition à M. le Maire

Partagez cet article!

Jeudi 28 avril, nous nous sommes rassemblés sur le terrain rue du 18 juin, où près de 100 personnes ont manifesté leur opposition au projet immobilier prévu sur ce terrain.

 

Nous avons ensuite pris la direction de la mairie, où se tenait le conseil municipal. Devant le maire et les élus, nous avons lu le texte de la pétition, et remis les 441 pétitions rassemblées (en 15 jours de temps !) à Monsieur le Maire.

 

Dans une longue réponse préparée à l’avance, Monsieur le Maire a développé ses arguments, ciblant particulièrement l’opposition, et a fait preuve, il faut bien le dire, d’une mauvaise foi particulièrement singulière. De nombreux membres de l’assistance ont alors exprimé leur mécontentement devant un discours qui ne répondait en rien aux craintes exprimées par les pétitionnaires. Après quelques échanges, nous avons quitté la mairie, et le Conseil Municipal s’est poursuivi normalement.

 

Cette action, assez inhabituelle dans la vie de notre village, s’est voulue une expression forte de l’opposition des Orrygeois à un projet qui n’a pas été annoncé, a été monté sans aucune transparence, en totale contradiction avec les engagements de l’équipe majoritaire, et qui défigurera notre village. Le message a été passé, désormais c’est à la majorité municipale de montrer si elle sait écouter ses administrés.

 

Pour commenter sans que votre nom apparaisse, veuillez cliquer sur Déconnexion Jimdo tout en bas de la page

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Yves Mineraud (lundi, 02 mai 2016 07:11)

    Bonjour,

    le texte de la pétition faisait une page, allant à l'essentiel.
    La réponse, préparée à l'avance mais pourtant à la hâte, en faisait il me semble six. La feuille couleur jaune orangée (distribuée dans certaines boites à lettres depuis) en fait un condensé sur une page comme quoi c'était possible dès le début, épargnant nos yeux après avoir blessé nos oreilles ...
    D'ailleurs, la couleur de ce tract laisse à penser qu'il ne s'agissait pas d'un document officiel. Une nouvelle association, alors ?

    Puisque nous "parlons" littérature, pensons un instant à notre grand auteur Albert Camus.

    Voici quelques extraits de son œuvre :
    - L'Envers et l'Endroit
    - Le Malentendu
    - La Peste
    - L'État de siège
    - L'Homme révolté
    - Enfers
    - Petit guide pour des villes sans passé
    - L'énigme
    - La Chute

    Toutes proportions gardées, bien entendu.
    Bien sûr tout n'y est pas, il fut prolixe.
    Bien sûr il ne vivait pas à Orry la Ville.
    Mais en relisant son parcours, ce matin, je me suis soudain dit : "quand même, quel visionnaire !"
    En tout cas, cet extrait de sa littérature est listé dans l'ordre.
    ;-)

  • #2

    Sandrine (mardi, 03 mai 2016 08:48)

    Je vous adore toujours autant Monsieur Mineraud !