Un projet immobilier démesuré

Partagez cet article!

Il est prévu un projet immobilier démesuré : la construction en deux temps de près de 130 logements sur les terrains avenue du 18 juin. 

Le terrain communal (qui ne représente qu’une partie du projet) a été récemment vendu par la municipalité à un promoteur, et un permis de construire sera bientôt déposé. C’est le début d’un projet largement surdimensionné, si l’on compare avec ce qui se fait à Orry depuis des années. Il va dessiner le visage d’Orry pour les décennies à venir, et défigurera notre village, avec de nombreuses conséquences néfastes :

C’est notre cadre de vie qui est menacé. La Vie d’Orry s’oppose avec force à ce projet, la mairie l’a souhaité et le soutient, pour parvenir à son équilibre financier. C’est ainsi que les Orrygeois vont payer la mauvaise gestion des finances publiques : en voyant leur cadre de vie défiguré.

 

Nous ne voulons pas d’un Orry bétonné, nous refusons qu’Orry devienne comme Fosses ou Louvres. Si nous ne défendons pas notre cadre de vie, la conjugaison des intérêts financiers et des pressions administratives poussera notre village à s’urbaniser toujours plus. 

 

Rappelons par ailleurs que :

  • Les bâtiments de l’université coréenne (rue du Vieux chemin de Coye) ont été rachetés par l’EPFLO (Établissement Public Foncier de l’Oise) sur demande de la municipalité ; désormais la commune a 5 ans pour y réaliser un projet d’une cinquantaine de logements sociaux
  • Le PLU a été modifié afin de permettre la construction d’une dizaine de logements le long de la rue d’Hérivaux (entre le château de la Borne Blanche et les services techniques)

SOIT AU TOTAL PLUS DE 180 LOGEMENTS !

Pour commenter sans que votre nom apparaisse, veuillez cliquer sur Déconnexion Jimdo tout en bas de la page

Écrire commentaire

Commentaires: 32
  • #1

    sv (mercredi, 03 février 2016 22:56)

    Voilà comment on transforme un village en petite ville de banlieue.
    Le plus étonnant c'est que, non seulement la municipalité ne fait rien pour résister à la pression urbaine de l'Ile de France, mais elle semble même la devancer...
    Une des principales qualités d'Orry La Ville était qu'on avait l'impression d'être en province tout en étant assez proche de Paris.
    On aura désormais l'impression d'être en banlieue tout en étant assez loin de Paris...
    Qu'a-t-on à y gagner?

  • #2

    SL (jeudi, 04 février 2016 11:29)

    Je suis totalement opposé à ce projet surdimensionné. Comment peut-on faire pour empêcher une telle réalisation ou du moins la rendre plus adaptée au cadre Orrygeois ?

  • #3

    Yves Mineraud (jeudi, 04 février 2016 11:43)

    Bonjour,

    Enfin un projet pharaonique digne du rayonnement international de notre commune !
    130 logements d'un coup, paf, encore plus fort que le petit tailleur avec les mouches ...
    En plus des places de parking qui vont inévitablement manquer, il faut prévoir de la place pour la Grande Roue, le Super Huit, la Rivière Infernale de la Mort qui Tue, le Marre aux Canard et la Maison Hantée (ça, c'est la Mairie, on sait où c'est).

    Mickey Mouse

  • #4

    aa (jeudi, 04 février 2016 12:08)

    La municipalité d'Orry veut faire d'orry une ville de Banlieue ?? Quelle horreur....45 ans que j habite Orry... Et j avoue ne pas aimer ce qu est devenu notre village....... J'ai donc vendu mon pavillon ... et Je déménage d orry dans 3 semaines pour partir sur Thiers sur theve ou je vais retrouver un vrai village de campagne. Certes il n y a pas de commerces, mais de toute façon impossible de circuler dans Orry en Voiture....

  • #5

    Sev (jeudi, 04 février 2016 12:18)

    Bonjour,

    Comment intervenir pour que ce projet soit à taille humaine (au moins adapté à notre commune) ?
    J'imagine que faire marche arrière est maintenant impossible.
    A suivre .....

  • #6

    Mod (jeudi, 04 février 2016 12:27)

    Quel intérêt ? Devenir une ville de banlieue bétonnée ? Monsieur le Maire, allez vivre ailleurs !!

  • #7

    baptiste (jeudi, 04 février 2016 13:19)

    finalement les mensonges conscients et cyniques de la campagne du Maire et de sa liste, pour être élus, se dévoilent au fur et à mesure :
    voir par exemple : http://www.leparisien.fr/espace-premium/oise-60/orry-la-ville-herry-se-defend-le-cadre-de-vie-30-01-2014-3540169.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr

  • #8

    Bazelaire (jeudi, 04 février 2016 13:59)

    Tous ces projets démesurés font peur. Il y a de la mégalomanie là dessous ! On n'est pas prés de voir les impôts baisser après les +13% de cette année. Les impôts locaux tout confondus ont augmenté de 44% en 10 ans ! Il va falloir songer à partir ailleurs !

  • #9

    Hubert (jeudi, 04 février 2016 14:43)

    130 logements ici, 50 logements dans l'ancienne université coréenne, ça fait 180 soit 500 à 800 personnes, 15 à 20 % d'augmentation de la population d'Orry, en moins de 5 ans.
    A ces ordres de grandeur, des évolutions lourdes d'infrastructure doivent être menées en parallèle. Écoles, routes, parkings, gare, trains...
    Est ce prévu ?

  • #10

    L'inquiet (jeudi, 04 février 2016 16:47)

    Combien d'Orrygeois doivent aujourd'hui regretter de s'être laisser attirer par le miroir aux alouettes de la nouvelle équipe qui après avoir critiqué la précédente ,est bien partie pour détruire l'âme d'ORRY .Sont-ils aptes à gérer sainement la commune et en sont-ils seulement conscients?A quand une tour de cinquante étage?Que faut-il faire pour stopper cette folie ? L'argent leur brûle les doigts!
    Un Orrygeois depuis 1967.

  • #11

    Romuald (jeudi, 04 février 2016 17:33)

    Nous y voilà Monsieur "L'inquiet" !!!!!!!!!!!!
    Vous êtes arrivé à Orry en 1967, les années 60 ont vu la population d'Orry exploser :
    - 1500 Habitants en 1960
    - 2200 Habitants en 1970
    (chiffres de mémoire, mais facilement vérifiables!)
    Augmentation de 45% de la population!!!! Donc si je comprends bien votre raisonement, vous vous pouviez venir tranquillement en 1967, mais les futurs Orrigeois non??? Effectivement en ayant ce raisonement égoïste et aveugle le débat ne poura pas voler bien loin.

    Soyez un peu sérieux, il n'est pas question de bétoner Orry comme vous l'écrivez, le Plan Local d'Urmanisme, permet justement de maitriser la hauteur des construction, ce n'est donc pas des immeubles de 35 étages qui seront construits.

  • #12

    Romuald (jeudi, 04 février 2016 17:35)

    De plus "l'inquiet" et vous autres ici,
    Pour que vous puissiez vivre à Orry, il a bien fallu que vous construisiez des logements!

  • #13

    Romuald, (jeudi, 04 février 2016 17:40)

    Manque de Parking??? vous vous moquez ou quoi???? Rien que dans le centre d'orry des dizaines de places sont innoccupées : parking de la salle polyvalente, parking de l'avenue du 18 juin 1940.

    ---------

    j'ajouterais que vous avez la mémoire courte, souvenez-vous de la construction de la salle polyvalente, de la construction de l'école maternelle, des logements pour cheminaux rue des usages, des pâturages (toujours avec l'accent circonflexe), du bas des rues de montgresin et de Comelles, ect ect ect ... la population française augmente, il faut bien loger tout le monde! Ne soyez pas ridicules!

  • #14

    CV (jeudi, 04 février 2016 21:37)

    Non seulement on est venu à Orry, quand on n'y est pas né, pour son calme, et sa taille, mais aussi pour fuir tous ces bobos qui maintenant nous gèrent. Ils veulent installer la ville à la campagne ! Déjà la médiatèque était signe de mégalomanie, digne d'une banlieue zonarde, alors continuons donc ! Si cette banlieue vous manque, retournez y! Et saviez vous que notre cher conseil municipal cherche à rapprocher les communes d'Orry et La Chapelle ? A quand la fusion ???? Question urbanisme galopant, eux ils sont champions, serait on déjà dans le processus ? Quel dégout ! A quand une gestion en bon père de famille, morale et dans l'intérêt du village et de ses habitants ?

  • #15

    Sev (jeudi, 04 février 2016 21:48)

    Le maire avait promis des réunions d'information en fonction de l'avancement du projet, quid ??

  • #16

    sv (vendredi, 05 février 2016 01:46)

    Toutes les villes laides de banlieue étaient de jolis villages avant.
    Elles ont su se "moderniser", et aujourd'hui les gens les fuient.
    On pourrait peut-être profiter de cette expérience pour ne pas suivre le même chemin ?
    Construire un "dojo" à la place de l'espace vert devant la salle polyvalente est ridicule.

  • #17

    Romuald L (vendredi, 05 février 2016 10:32)

    "CV", COMMENT, POUVEZ, VOUS ÉCRIRE DES CHOSES PAREILLES ?
    Vous devez savoir que la population de la France augmente. Les prévisions estiment à 70 millions d'habitants la population de la France avant l'année 2035!

    Votre argument est donc totalement faux, erroné, irrecevable :

    ça n'est pas aussi simple que "les gens quittent la banlieue pour venir à orry".

    Souvenez-vous déjà des discours des orrygeois de souche, il y a 40-50 ans! ou peut-être avez vous la mémoire trop courte pour cela...

    La france grandit, Orry doit grandir, c'est aussi simple que cela, que cela vous plaise ou non.

    De plus, la loi SRU impose 20% de logements sociaux, il va donc falloir se mettre en adéquation avec cette loi. Il n'y a rien de choquer le dedans.

  • #18

    sv (vendredi, 05 février 2016)

    La loi SRU n'impose 20% de logements sociaux qu'aux communes de plus de 3500 habitants, ce qui n'était pas le cas d'Orry jusqu'à maintenant. Avec les constructions massives prévues, le seuil des 3500 habitants va être largement dépassé et les 20% de logements sociaux vont effectivement s'appliquer à Orry.
    Que l'on y soit ou non favorable, on peut s'attendre à ce que Orry La Ville ne ressemble plus vraiment à ce qu'on a connu ces dernières années.

  • #19

    Romuald (vendredi, 05 février 2016 12:25)

    Tout comme Orry ne ressemble plus à ce qu'on a connu il y a 30 ans. Et il y a 30 ans Orry ne ressemblait plus à ce qu'on a connu il y a 60 ans. C'est tout simplement de l'évolution !!!!

    Au dernier recensement, en 2013, nous étions exactement 3408... On ne peut pas indéfiniement bloquer notre progression.

    Doit-on sous entendre dans vos propos qu'il faudrait que nous soyons renfermés sur nous mêmes, voir interdir à nos jeunes couples de faire des enfants pour éviter de trop augmenter la population ?????

  • #20

    sv (vendredi, 05 février 2016 13:55)

    Effectivement, Orry ne ressemble certainement plus à ce que vous avez peut-être connu il y a trente ou soixante ans.
    Cependant vous écrivez "c'est tout simplement de l'évolution", comme si l'évolution à laquelle on assiste était la seule possible. Si l'on vous suit sur ce terrain, alors il n'y a plus besoin d'organiser des élections, il n'y a plus de politique municipale à mener, puisque "c'est tout simplement l'évolution".
    Il se trouve que je n'y vivais pas encore il y a trente ans, mais connaissant Orry aujourd'hui je suis absolument certain que c'était nettement plus joli avant la construction de l'école maternelle, avant la rue du "vieux village" (qu'on a sans doute appelée comme ça pour faire oublier le fait qu'elle représentait la fin du "vieux village"...), etc.
    La "banlieuisation" d'Orry a effectivement commencé depuis au moins une dizaine d'années, ce n'est pas une raison pour l'accélérer...

  • #21

    Romuald (vendredi, 05 février 2016 14:14)

    Pas étonnant avec ce genre de reflexion de voir les scores des partis fachos progresser à orry, et celà et probablement beaucoup plus grave pour notre commune que quelques logements supplementaires!

  • #22

    sv (vendredi, 05 février 2016 14:35)

    Je dois dire que je ne vois pas bien le rapport...

  • #23

    Romuald (vendredi, 05 février 2016 16:54)

    Renfermement sur soi-même, refut des autres, ect ect.... vous ne voyez toujours pas le rapport ?

    Et ce que vous critiquez a probablement été critiqué de la même façon lorsque vous vous êtes installés, n'est-ce pas paradoxal???

  • #24

    sv (samedi, 06 février 2016 03:11)

    Mon cas personnel n'est pas très important, mais il se trouve que je n'ai pas fait construire quand je me suis installé à Orry.
    Par ailleurs, vouloir conserver la qualité de son cadre de vie n' a rien à voir avec un "renfermement sur soi-même".
    Dire que l'ancienne école maternelle était plus jolie que la nouvelle n'a rien à voir avec le "refus des autres".
    Etre content d'habiter dans un village, et refuser la perspective qu'il se transforme en petite ville de banlieue n'a rien à voir non plus avec du "fascisme".
    En revanche mener une politique d'urbanisme qui pousse des habitants de longue date à partir (relisez les messages plus haut) parce qu'ils ne se retrouvent plus dans ce qu'on fait de leur cadre de vie me paraît discutable.

  • #25

    Yves Mineraud (samedi, 06 février 2016 11:40)

    Pour reprendre le même type de logique que Romuald, on pourrait même prétendre que les promesses de campagne électorale trahies ne constituent en aucun cas un déni de démocratie, et que la démagogie et le foutage de gueule total sont les voies du droit et de la sagesse.

    Personnellement, je me souviens fort bien de ce qui a été dit pendant cette campagne, de ces engagements très fermes martelés alors contre le tout bétonnage soit disant promis par la liste d'en face, assortis de discours ampoulés dignes du Maire de Champignac-en-Cambrousse, et dont on assiste effarés à la mise en pratique aujourd'hui ... D'ailleurs, si tous les conseillers municipaux actuels tiraient un minimum de fierté de leur action, on les verrait sans doute plus souvent dans nos rues alors que l'on sent parfaitement maintenant que c'est juste une vraie débandade. Courage fuyons !

    Quant à se faire traiter de facho parce l'on trouve absolument scandaleux de voir une expression démocratique telle que le vote détournée par le mensonge, là, je peux enfin revendiquer ouvertement et fièrement mon idéal fasciste (rires).
    Après, il suffit simplement de considérer que l'herbe est bleue, le ciel marron, et que nous roulons tous dans des citrouilles jaunes conduites par des elfes ...

  • #26

    gutton patrick (samedi, 06 février 2016 18:33)

    on avait un cadre de vie sympatique ,c est terminé place a l urbanisation intense, finit la paix d un village place a la pollution du bétonage

  • #27

    Romuald (lundi, 08 février 2016 18:09)

    Qui vous dit que ces construictions seront en béton ?????

  • #28

    February (lundi, 08 février 2016 19:41)

    Cher CV,
    On va fusionner avec la Chapelle? quand ? comment ? qui sera le Maire? je suis pressé dans savoir plus.
    Vite! Vite! ne nous faites pas attendre plus longtemps, vous avez l'air d'en savoir beaucoup, partagez votre secret

  • #29

    Yves Mineraud (mardi, 09 février 2016 10:01)

    Bonjour,

    c'est février, attendons mars désormais.

    Cependant, avant même que de savoir qui sera le Maire d'un congloméra éventuel réunissant Orry la Ville et La Chapelle en Serval, j'aimerai bien savoir qui est le Maire d'Orry à l'heure actuelle. Car on nous avait communiqué un nom officiel, à l'époque, et il doit bien y avoir une vieille photo accrochée quelque part.
    Mais il ne répond ni aux mails ni aux courriers, jamais.
    On a de ses nouvelles dernièrement ?

    Lançons un appel à perdu de recherche.

    Jacques Pradel

  • #30

    Jacques S (mercredi, 24 février 2016 09:47)

    je veux juste apporté ma contribution a vos débats et réajuster quelques propos .
    Une partie des ventes rue du 18 juin est du domaine communal .
    L'autre partie est du domaine privé dont je fais partie, et si j ai envie de vendre pour réaliser ma plus value foncière je ne me génerai pas.
    Ainsi si j ai investi il y a de nombreuses années aujourd'hui j aimerai profiter de mes investissements pour la fin de ma vie . Voilà c'est tout simplement humain.

  • #31

    Roméo (jeudi, 25 février 2016 08:48)

    Le débat, à mon sens, ne porte pas sur la vente ou non de parcelle de terrain mais bien plutôt sur la volonté de la municipalité de créer à ces emplacements un ensemble immobilier trop important (à terme plus de 100 logements) qui vont générer sans aucun doute des problèmes de circulation (notamment à l'heure des écoles) et de parking.
    S'il n'y avait eu que les terrains de particulier, cela n'aurait représenté que quelques logements tout à fait acceptables et bienvenus à Orry la ville.

  • #32

    mithridate (lundi, 25 avril 2016 16:44)

    Oui ou est le Maire ??????
    Il cherche des promoteurs pour mieux bétonner ORRY